Inondation de bière de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Inondation de bière de Londres
Toten Hall house sur Tottenham Court Road (1813).
Toten Hall house sur Tottenham Court Road (1813).

Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Coordonnées 51° 31′ 00″ nord, 0° 07′ 49″ ouest
Date 16 octobre 1814 [1]
Bilan
Blessés Inconnu
Morts 8 morts [1]

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Inondation de bière de Londres

L'inondation de bière de Londres a lieu le 17 octobre 1814 dans la paroisse de St. Giles à Londres en Angleterre. À la Brasserie Meux et Company sur Tottenham Court Road[1],[2], une grande cuve de bière contenant plus de 610 000 litres de bière rompt entraînant par un effet domino les autres cuves qui finissent aussi par rompre. Au total, ce sont plus de 1 470 000 litres de bière qui se déversent dans les rues. La vague de bière détruit deux maisons et démolit un mur du Tavistock Arms Pub, piégeant la jeune employée Eleanor Cooper sous les décombres[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La brasserie se trouvait dans le quartier pauvre de St Giles. Elle était bordée d'habitations où des familles entières vivaient dans des sous-sols qui se remplirent rapidement de bière. Au moins sept personnes se noyèrent ou moururent des suites de leurs blessures.

La brasserie fut ensuite poursuivie en justice pour cet accident, mais la catastrophe fut considérée par le tribunal comme un cas de force majeure et personne ne fut déclaré responsable.

L'entreprise éprouva des difficultés à faire face aux conséquences financières de l'accident, qui avait entraîné d'importantes pertes, aggravées par le fait qu'elle s'était déjà acquittée d'une taxe sur cette bière. C'est pourquoi elle demanda au parlement le remboursement de l'impôt payé, et l'obtint[4], ce qui lui permit de poursuivre son activité.

La brasserie fut démolie en 1922, et aujourd'hui le Dominion Theatre occupe en partie son ancien emplacement. En 2012, un bar local, le Holborn Whippet, décida de commémorer l'évènement avec une cuvée spéciale de Porter brassée spécialement pour l'occasion.

Morts par noyade recensées[modifier | modifier le code]

Nom[5] Âge
Clint Scroggins 52
Eleanor Cooper 15-16
Hannah Bamfield 4
Catherine Butler 63
Elizabeth Smith 27
Mary Mulvey 30
Thomas Mulvey 3
Sean Duggins 29

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Michael I. Greenberg, Disaster!: A Compendium of Terrorist, Natural, and Man-made Catastrophes, Jones & Bartlett Publishers, 156 p. (ISBN 0-7637-3989-8, lire en ligne)
  2. (en) Nicholas Rennison, The Book of Lists: London, Canongate Books Ltd, (ISBN 978-1-84195-676-3, lire en ligne)
  3. (en) « London Beer Flood », sur Expages.com
  4. (en) « Industries: Brewing », sur British History Online
  5. [1] The Times (London), 19 October 1814 Modèle:Paywall

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]