Inomjon Ousmonkho‘jaïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant ouzbek
Cet article est une ébauche concernant un homme politique ouzbek.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment (17 mars 2017).

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.

Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent.

Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Cette page fait le point sur cette pratique.
 

Inomjon Ousmonkho‘jaïev
Inomjon Ousmonkho‘jaïev en 1984.
Inomjon Ousmonkho‘jaïev en 1984.
Fonctions
11e secrétaire général du Parti communiste de l'Ouzbékistan
Prédécesseur Charof Rachidov
Successeur Rafik Nichonov
Présidents du Præsidium du Soviet suprême de la République socialiste soviétique d'Ouzbékistan
Prédécesseur Nazar Matchanov
Successeur Akil Salimov
Biographie
Nom de naissance Inomjon Bouzroukhovitch Ousmonkho‘jaïev
Date de naissance
Lieu de naissance Fergana, URSS
Date de décès
Lieu de décès Fergana, Ouzbékistan
Nationalité Drapeau de l'URSS SoviétiqueDrapeau de l'Ouzbékistan Ouzbek
Parti politique Parti communiste de l'Ouzbékistan

Inomjon Bouzroukhovitch Ousmonkho‘jaïev (en ouzbek : Иномжон Бузрукович Усмонхўжаев; russe : Инамджан Бузрукович Усманходжаев Inamdzhan Buzrukovich Usmankhodzhayev, né le à Fergana en RSS d'Ouzbékistan et mort le dans la même ville) est le onzième secrétaire général du parti communiste de l'Ouzbékistan.

Ousmonkho‘jaïev devient secrétaire général suite à l'affaire du coton ouzbek.

Biographie[modifier | modifier le code]

Affaire du coton ouzbek[modifier | modifier le code]

Ousmonkho‘jaïev succède à Charof Rachidov, qui a été sécrétaire général depuis les années 1950. Alors que Moscou ordonne de produire de plus en plus de coton, le gouvernement ouzbek a répondu en annonçant une grande augmentation pour le volume de terre irriguée et récolté ainsi qu'une amélioration dans la production et l’efficacité. Il apparait aujourd'hui que la plupart de ces rapports on été falsifiés. La falsification des résultats impliquent plusieurs officiels provenant autant du gouvernement central à Moscou que de l'Ouzbékistan. En 1986, il est annoncé que presque la totalité du leadership du parti et du gouvernement de la république ont participé à la falsification des données de productions de coton. Un purge massive du leadership fut entreprise avec des procureurs venus de Moscou. Ceci mène a de nombreuses arrestations, exécutions et suicides. Il ne sera probablement jamais connu jusque où le niveau de corruption s'étendait puisque le gendre de Leonid Brejnev, Iouri Chourbanov est impliqué dans l'affaire.

Le mandat d'Ousmonkho‘jaïev[modifier | modifier le code]

Ce fut pendant qu'Ousmonkho‘jaïev était secrétaire général que des images satellite montrent que les rapports de gouvernement ouzbek sont faux. Ousmonkho‘jaïev garde sa position durant le scandale, agissant comme pantin de Moscou alors que le comité central tente d’agrandir son pouvoir en Ouzbékistan. Ousmonkho‘jaïev est le secrétaire général du au . Son remplaçant est Rafik Nichonov.

Références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]