Inka Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bach (homonymie).
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Inka Bach
Naissance (60 ans)
Berlin-Est
Activité principale
écrivain, scénariste
Auteur
Genres
roman

Inka Bach (Berlin-Est, 27 avril 1956) est une femme de lettres allemande.

Elle s'établit avec sa famille à Berlin-Ouest en 1972 et après son Abitur en 1974, elle étudia la philosophie et les lettres à l'Université libre de Berlin, où elle fit une maîtrise et un doctorat plus tard. Elle a travaillé comme scénariste et habite à Berlin avec ses deux enfants actuellement.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Deutsche Psalmendichtung vom 16. bis zum 20. Jahrhundert, Berlin [u.a.] 1989 (avec Helmut Galle; Diss. FU Berlin 1987/1988)
  • Hesel, Berlin 1992 (avec Holzschnitten von Karl Schäfer)
  • Pansfüße Berlin 1994 (avec Holzschnitten von Karl Schäfer)
  • Der Schwester Schatten Berlin 1998
  • Hesel Berlin 1998
  • Wir kennen die Fremde nicht Rheinsberger Tagebuch, Berlin 2000
  • Wer zählt die Opfer, nennt die Namen Berlin 2002 (avec Regine Ahrem)
  • Bachstelze, Erfurt 2003
  • Glücksmarie, Berlin 2004
  • Kanzlerinnen, schwindelfrei über Berlin, hrsg. von Corinna Waffender, Berlin 2005
  • Der gemeinsame Weg, Berlin 2008
  • Der Schwester Schatten. Eine Szenerie nach Trakl, Berlin 2010
  • Aufzeichnungen aus dem Untergrund nach Dostojewskij, 2011
  • "Schönes Wochenende" , Berlin 2012 (avec Ingrun Aran)

Liens externes[modifier | modifier le code]