Ingrid Alexandra de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ingrid Alexandra de Norvège
Description de cette image, également commentée ci-après
Ingrid Alexandra de Norvège, le 17 mai 2018 à Oslo.
Biographie
Titulature Princesse de Norvège
Dynastie Maison de Glücksbourg
Nom de naissance Ingrid Alexandra av Glücksborg
Naissance (17 ans)
Hôpital national norvégien (Oslo)
Père Haakon de Norvège
Mère Mette-Marit Tjessem Høiby
Religion Luthéranisme norvégien

Description de cette image, également commentée ci-après

La princesse Ingrid Alexandra de Norvège (en norvégien : Ingrid Alexandra av Norge), née le à Oslo (Norvège), est la fille et le premier enfant du prince héritier Haakon de Norvège et de son épouse la princesse Mette-Marit. Elle occupe la deuxième place dans l'ordre de succession au trône norvégien.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse est la fille du prince et de la princesse héritière du royaume de Norvège, elle est ainsi la petite-fille du roi Harald V et de la reine Sonja. Elle a un frère cadet, le prince Sverre Magnus qui la suit dans l'ordre de succession, et un demi-frère aîné Marius Borg Høiby, qui a sept ans de plus qu'elle. En tant que descendante de la reine Maud de Norvège, elle figure dans l'ordre de succession au trône britannique à une place qui change régulièrement en raison des naissances et décès des autres personnes présentes plus haut dans la liste.

Baptême[modifier | modifier le code]

La princesse est baptisée dans la chapelle du palais royal d'Oslo le . Ses parrains et marraines sont le roi Harald, le prince héritier Frederik de Danemark, la princesse héritière Victoria de Suède, le roi Felipe, roi d'Espagne, ainsi que sa tante la princesse Märtha Louise et sa grand-mère maternelle Marit Tjessem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors du mariage de sa marraine la princesse Victoria de Suède, elle est demoiselle d'honneur, ainsi que la princesse Catharina-Amalia des Pays-Bas et le prince Christian de Danemark.

Ingrid Alexandra fait partie de la nouvelle génération en Europe de ces futures reines depuis la suppression de la primogéniture masculine adoptée en Norvège en 1990. Outre Ingrid Alexandra de Norvège, deux autres princesses bénéficient d'un changement des règles successorales : Victoria de Suède (substituée à son frère cadet, comme héritière du trône, après suppression de la loi salique qui lui interdisait toute possibilité de succession) et Élisabeth de Belgique (née après la modification des règles successorales en Belgique). Si l'on compte par ailleurs Leonor d'Espagne et Catharina-Amalia des Pays-Bas, ce sont cinq princesses qui seront appelées à régner en Europe.

De 2010 à 2014, elle est inscrite à l'école élémentaire publique de Jansløkka. À la rentrée 2014, elle rejoint une école internationale bilingue norvégien-anglais[1].

Le , la princesse Ingrid Alexandra est confirmée dans son appartenance à l'Église par l'évêque d'Oslo Kari Veiteberg, en présence de nombreux invités tels que le roi Felipe VI d'Espagne, la princesse héritière Victoria de Suède, le prince héritier Frederik de Danemark, ainsi que la princesse Märtha Louise de Norvège (Ses parrains et marraines).

Titulature[modifier | modifier le code]

  • depuis le  : Son Altesse royale la princesse Ingrid Alexandra de Norvège.
Monogramme de la princesse Ingrid Alexandra de Norvège.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]