Influence (psychologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Influence.

En psychologie, l'influence est le processus par lequel une personne fait adopter un point de vue à une autre. L'influence opère une inflexion : celui qui aurait pensé ou agi autrement s'il n'était pas influencé se dirige dans le sens que souhaite l'influent de façon apparemment spontanée.

Cette notion d'influence peut recouvrir aussi bien :

  • des phénomènes de persuasion (A convainc B de la vérité d'une proposition X ou de la valeur Y, ou encore il le persuade d'adopter le comportement Z)
  • que des phénomènes d'imitation ou mimesis, au sens où l'on dit, par exemple que B est sous l'influence de A parce qu'il l'admire, qu'il désire l'imiter, gagner sa reconnaissance, partager un peu de son prestige...

L'influence est souvent celle d'un groupe. La mode, l'imitation, le conformisme, mais aussi la conversion en sont des manifestations.

L'influence s'exerce aussi par des réseaux : des ensembles stables de relations humaines qui agissent dans le même sens et souvent échangent des informations précieuses, des services...

Le processus d'influence est notamment à la base du leadership, la capacité d'obtenir que les autres fassent ce que vous voulez ou coopèrent à vos objectifs sans utiliser de sanction ou de promesse. Le charisme et les qualités particulières que l'on prête à un chef — celles qui font que l'on désire le seconder avec enthousiasme — peuvent être considérés comme un phénomène d'influence, pas toujours délibéré.

Domaines d'application[modifier | modifier le code]

Mais la notion d'influence s'emploie dans bien d'autres domaines :

  • géopolitique : zones d'influence, politique d'influence, par opposition à politique de puissance;
  • politique : pour désigner des phénomènes de pouvoir qui ne reposent pas sur la détention d'une autorité légale (l'influence des intellectuels, des médias ou des autorités morales, par exemple);
  • sociologique : les groupes d'influence sont des organisations qui exercent une certaine emprise sur les décisions des autorités et les réorientent dans un sens favorable à leurs intérêts;
  • en intelligence économique, notamment à propos du lobbying;
  • même dans Internet, il est de plus en plus question d'influence. En effet, on nomme « e-influents », les internautes qui ont la capacité d'attirer un grand nombre de visiteurs vers certains sites ou qui lancent des messages (écrits, des vidéos, etc.) que beaucoup d'autres internautes répercuteront.

Les sociétés modernes sont caractérisées par la multiplicité d'institutions ou organisations cherchant à exercer une influence sur l'opinion : organisations non gouvernementales, lobbies, think tanks, associations dites « de la société civile », sans oublier les médias.

Bibliographie transdisciplinaire[modifier | modifier le code]

  • G. Tarde, Les lois de l'imitation, 1890
  • R.K. Merton, Éléments de théorie et de méthode sociologique, Paris, 1963
  • T. Parsons, On the Concept of Influence, in Public Opinion Quarterly, t. XXVII, no 1, 1966
  • R. Dhal, Qui gouverne?, A. Colin, 1973
  • François Roustang, Influence, Minuit, 1991
  • Paul Watzlawick (dir.), L’invention de la réalité, Seuil, 1992
  • Régis Debray, L’État séducteur, Gallimard, 1993, L'emprise, 2000
  • HERMES, Mimesis, Imiter, représenter, circuler no 22, CNRS Éditions, 1998
  • J. Nye, The Paradox of American Power, OUP, 1998
  • A. Mattelart, Histoire de l’utopie planétaire, La Découverte, 2000
  • A Muchielli, L'art d'influencer, Dunod, 2002
  • C. Harbulot (dir.), La guerre cognitive, Lavauzelle 2002
  • François Jullien, La propension des choses, Seuil, 2003
  • L. François (dir.), Business sous influence, Eyrolles 2004
  • J. Stauber & S. Rampton, L’industrie du mensonge : lobbying, communication, publicité et médias, Agone, 2004
  • A. Violet-Surcouf (dir.), Influence et Réputation sur Internet : communautés, crises et stratégies, La Bourdonnaye, 2013
  • Ulrich Beck, Pouvoir et contre-pouvoir à l’heure de la mondialisation, Flammarion, 2005
  • AGIR, Puissance et influence, Revue de la société de Stratégie no 14, 2005
  • François-Bernard Huyghe, Comprendre le pouvoir stratégique des médias, Eyrolles, 2005
  • François-Bernard Huyghe, "Maîtres du faire croire. De la propagande à l'influence" Vuibert 2008, (ISBN 978-2-7117-1194-9)
  • Claude Revel, La gouvernance mondiale a commencé : Acteurs, enjeux, influences…, Ellipses, 2006
  • P.E. Moog, Les clubs de réflexion et d'influence, L'Expansion, 2006
  • P. Ronsvallon, La contre-démocratie, Seuil, 2006
  • B. Lecherbonnier, Les lobbies à l'assaut de Bruxelles, Albin Michel 2007
  • R. Zerbib, La fabrique du prêt à penser, L'Harmattan, 2013.
  • Joule et Beauvois, Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, PUG, 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]