Inflexible (1755)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Inflexible
Image illustrative de l'article Inflexible (1755)
Bataille des Cardinaux

Type vaisseau de ligne
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Quille posée [1]
Lancement
Équipage
Équipage 640 à 650 hommes[2]
Caractéristiques techniques
Longueur 45,11 m
Maître-bau 12,37 m
Tirant d'eau 6,37 m
Déplacement 1 150 t
Propulsion voile
Caractéristiques militaires
Armement 64 canons

L’Inflexible était un vaisseau portant 64 canons, construit par Pierre Morineau en 1752-54, et lancé de Rochefort en 1755. C'était un bâtiment moyennement artillé mis en chantier selon les normes définies dans les années 1730-1740 par les constructeurs français pour obtenir un bon rapport coût/manœuvrabilité/armement afin de pouvoir tenir tête à une marine anglaise qui disposait de beaucoup plus de navires[3] depuis la fin des guerres de Louis XIV.

Au début de la guerre de Sept Ans, ce vaisseau était commandé par le capitaine de Guébriant dans la flotte de vingt bâtiments de Dubois de La Motte chargée d'escorter en mai 1755 d'importants renforts pour le Canada[4]. En 1757, il était présent dans la forte concentration navale chargée de protéger Louisbourg. Il prit part en 1759 à la bataille des Cardinaux, et alla se réfugier dans la Vilaine lors de fuite d'une partie des vaisseaux après la défaite de l'arrière-garde française[5],[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dans Vaisseaux de ligne français de 1682 à 1780, « 2. du deuxième rang », Ronald Deschênes donne 1752-54 comme année de construction.
  2. Le ratio habituel, sur tous les types de vaisseau de guerre au XVIIIème siècle est d'en moyenne 10 hommes par canon, quelle que soit la fonction de chacun à bord. C'est ainsi qu'un 100 canons emporte 1 000 hommes d'équipage, un 80 canons 800 hommes, un 74 canons 740, un 64 canons 640, etc... L'état-major est en sus. Acerra et Zysberg 1997, p. 220.
  3. Meyer et Acerra 1994, p. 90-91.
  4. Georges Lacour-Gayet, La Marine militaire de la France sous le règne de Louis XV, Honoré Champion éditeur, 1902, p.239-240.
  5. Dictionnaire de la flotte de guerre française, Jean-Michel Roche

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]