Infante Dom Henrique (navire, 1961)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Infante Dom Henrique
Image illustrative de l’article Infante Dom Henrique (navire, 1961)
L’Infante Dom Henrique à Lourenço Marques en décembre 1967.
Autres noms Vasco da Gama (1988-1995)
Seawind Crown (1995-2003)
Barcelona (2003-2004)
Type Paquebot (1961-1977)
Navire hôtel (1977-1986)[1]
Navire de croisière (1986-2004)
Histoire
Chantier naval Cockerill-Ougrée, à Anvers (Belgique)
Lancement
Mise en service
Statut Détruit en 2004 à Guangzhou
Caractéristiques techniques
Longueur 195,6 m
Maître-bau 24,5 m
Tirant d'eau 8,3 m
Port en lourd 11 358 tpl
Propulsion 2 turbines à vapeur HP & LP
Puissance 16 180 Kw
Vitesse 21 Nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 1018 passagers (1961-1977)
660 passagers (1977-1986)
734 passagers (1986-2004)
Carrière
Armateur Compania Colonial de Navegaçeo (1961-1974)
Compania Portuguesa de Transportes Maritimos (1974-1977)
Gabinete da Area de Sines (1977-1986)
Star Sea (1986-1988)
Transworld Cruises (1988-1989)
Arcalia Shipping (1989-1995)
Seawind Cruise Line (1995-1999)
Premier Cruises (1999-2003)
Premier Operations (2003-2004)
Affréteur Neckermann Seereisen (1988-1989)
Ambassador Cruises (1989)
Seawind Cruise Line (1991-1995)
Pullmantur Cruises (2000)
Pavillon Drapeau du Portugal Portugal (1961-1986)
Drapeau du Panama Panama (1986-20003)
Drapeau de la Géorgie Géorgie (2003-2004)
Port d'attache Lisbonne (1961-1986)
Panama (1986-2003)
Inconnu (2003-2004)
IMO 5160805
Coût 31 076 695 $ (environ 155 010 )[2]

L’Infante Dom Henrique est un paquebot construit en 1960 par les chantiers Cockerill-Ougrée d’Anvers pour la compagnie Companhia Colonial de Navegação. Il est lancé le et effectue son voyage entre Lisbonne et Beira en . Il est détruit à Guangzhou en 2004 sous le nom de Barcelona.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Infante Dom Henrique est un paquebot construit en 1960 par les chantiers Cockerill-Ougrée d’Anvers pour la compagnie Companhia Colonial de Navegação. Il est lancé le et effectue son voyage entre Lisbonne et Beira en . En 1974, il est vendu à la compagnie Companhia Portuguesa de Transportes Maritimos, mais conserve son nom et son pavillon. En , il est désarmé à Lisbonne. En , il est vendu à la Gabinete da Area de Sines qui le transforme en navire hôtel à Sines[1]; mais l’hôtel est fermé quelques années plus tard et le navire est abandonné.

En , il est vendu à la compagnie Star Sea qui le fait transformer en navire de croisière au Pirée. En , il est vendu à la compagnie Transworld Cruises qui le rebaptise Vasco de Gama. La même année, il est affrété par la compagnie Neckermann Seereisen. Le , alors qu’il est amarré à Lisbonne, un incendie se déclare dans la salle des machines. Il est rapidement maîtrisé et le navire est envoyé à Bremerhaven pour y être réparé. Le , il heurte le cargo Isla Baltra à Gênes. À la suite de cet accident, le contrat d’affrètement est rompu.

En , il est vendu à la compagnie Arcalia Shipping et est affrété par la compagnie Ambassador Cruises. En 1991, il est affrété par la compagnie Seawind Cruise Line, qui l’achète en 1995 et le rebaptise Seawind Crown.

En 1999, il est vendu à la compagnie Premier Cruises. En , il est affrété par la compagnie Pullmantur Cruises; mais en , il est arrêté par les autorités portuaires de Barcelone. En , il est vendu à la compagnie Premier Operations qui le renomme Barcelona et le fait détruire à Guangzhou en 2004.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (pt) Luís Miguel Correia, « N/T Infante Dom Henrique at Sines », sur Lmcshipsandthesea.blogspot.fr, (consulté le 14 août 2015)
  2. (pt) « Seawind Crown », sur Destinodosnavios.blogspot.fr, (consulté le 14 août 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :