Inf'OGM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inf’OGM est une association loi de 1901, créée en juillet 1999 reconnue d'intérêt général par l’État. Inf’OGM assure une veille citoyenne qui décrypte l’actualité mondiale et propose un service d’information francophone sur les OGM, les biotechnologies et, depuis 2013, sur les semences. L'association se donne l'objectif de produire une information critique et indépendante et d'œuvrer pour la transparence du débat OGM.

Activités[modifier | modifier le code]

Pour atteindre l'objectif d'information qu’elle s’est fixé, l'association réalise :

  • la mise à jour régulière d'un site internet : www.infogm.org[1] ;
  • la publication d’un bulletin bimestriel Inf'OGM, le journal, disponible sur abonnement, à l'unité sur la boutique en ligne et dans certains magasins en France métropolitaine ;
  • la publication de brochures et de livres ;
  • des formations ;
  • l’expertise juridique au service des structures militantes à travers des veilles : juridiques, semences, Afrique, Europe. La veille juridique est réalisée en partenariat avec des structures militantes[2] qui travaillent sur le dossier OGM. Par exemple, Inf’OGM a contribué à élaborer un argumentaire juridique en faveur du moratoire sur le maïs MON 810 en 2008. La veille juridique a également soutenu ses organisations membres dans l’élaboration de propositions d’amendements à la loi française, mais aussi rédigé un guide pratique pour les élus locaux désireux d'agir pour une production et consommation sans OGM[3]

Fonctionnement et positionnement de l'association[modifier | modifier le code]

L'association est constituée d'une équipe de six salariés (quatre rédacteurs, un responsable administratif et financier et une responsable communication et promotion) et d'un conseil d'administration composé de douze personnes présentes à titre individuel. Elle est financée majoritairement par des fondations privées comme la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'Homme [4].

Inf'OGM s'est dotée d'une charte clarifiant ses positions sur la question des OGM [5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Droits de propriété intellectuelle et communs, coordination Inf'OGM et Le Réseau Semences Paysannes, coll. Emergence, de l'Université du Vivant, 2014.
  • Des OGM dans mon assiette : comprendre l'étiquetage des aliments, éd. Inf'OGM, juillet 2013
  • Expertise des OGM : l'évaluation tourne le dos à la science, éd. Inf'OGM, octobre 2012
  • Avec ou sans OGM, l'étiquetage décrypté, éd. Inf'OGM, juillet 2012
  • Nouvelles techniques de manipulation du vivant, pour qui ? Pour quoi ?, coordination Inf'OGM, éd. Peuv, octobre 2011
  • OGM : la bataille de l'information, éd. C.-L. Mayer, 2011
  • Raconte-moi autrement les OGM, auteurs Inf’OGM, éd. Confédération Paysanne, décembre 2010
  • Des OGM adaptés au changement climatique ? Promesses, réalités et propagande, septembre 2010
  • Des OGM pour nourrir le monde ? Une mauvaise réponse technique à un problème politique, Co-édition : Rés’OGM info / Inf’OGM, 2009
  • OGM et collectivités locales - Comprendre et agir, éd. Inf'OGM, 2009
  • Société civile contre OGM, arguments pour ouvrir un débat public, éd. Inf'OGM, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Inf'OGM »
  2. Agir pour l’environnement, Amis de la Terre France, ATTAC (Commission OGM), Confédération paysanne, Fédération des Biocoop, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB), Greenpeace France, Nature & Progrès, Union Nationale de l’Apiculture Française
  3. Voir le site d'Inf'OGM OGM et collectivités locales : http://www.infogm.org/spip.php?rubrique768
  4. site officiel : la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme
  5. voir le site d'inf'OGM : http://www.infogm.org/spip.php?rubrique857