Ines Papert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ines Papert
Inges papert01.JPG
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Ines Papert, née le , est une grimpeuse alpine allemande ainsi qu'une championne du monde d'escalade glaciaire et mixte. Elle est connue pour ses récompenses en escalade de glaciaire et ses difficiles ascensions alpines. Elle a réalisé plusieurs premières ascensions et a battu des records féminins difficiles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ines Papert a grandi dans la ville de Bad Düben, en Saxe-du-Nord, en Allemagne. Elle vient d'une famille de musicien ; elle joue du piano et du saxophone. Après avoir terminé ses études en tant que physiothérapeute, Ines a quitté en 1993 la Saxe, en Allemagne et a déménagé à Berchtesgaden, en Bavière, dans les Alpes. C'est seulement là qu'elle a découvert son intérêt pour les montagnes. Elle a commencé à apprendre la randonnée, le vélo et le ski avant de passer à l'escalade[1]. Sa première ascension importante a été le Watzmann (2 713 m) en 1996, sommet le plus élevé entièrement situé en Allemagne. Son fils Emanuel naît 22 août 2000. En 2006, elle gagne la coupe du monde d'escalade de glace, et au fil des ans, elle a remporté la coupe du monde à trois reprises[2]. Le 13 novembre 2013, elle effectue la première ascension du Likhu Chuli (6 719 m) au Népal et atteint le sommet par ses propres moyens[3]. Ines a été la première femme à gravir un sommet coté M11[4].

Elle vit maintenant à Bayerisch Gmain (Haute-Bavière).

Ascensions importantes[modifier | modifier le code]

  • 1997 : ascension de l'Aconcagua
  • 1998 : expédition au Pérou, ascension du Nevado Pisco, de l'Alpamayo, de l'Artesonraju et Torre del Paron
  • 1999 : The Nose à El Capitan de la vallée de Yosemite
  • 2001 : première escalade d'une voie en 8 (cotation française)
  • 2003 : face nord de l'Eiger, ascension de la voie Symphonie de liberté (alors la voie la plus difficile de la face) et Eiskletterrouten (mixte) de cotation M11
  • 2004 : première escalade de la voie Schattenkönig (8b) dans les Alpes bavaroises
  • 2006 : ascension de la voie Pellisier (8b) sur le face nord de la Cima Grande
  • 2007 : première répétition de la voie mixte alors réputée la plus difficile du monde Law and Order (M13)
  • 2009 : première ascension de la voie Power of Silence (7c +, 11 longueurs) par la face sud du Middle Huey Spire dans le cirque des Parois impossibles (monts Logan, Canada)
  • 2009 : ascension à vue du pilier sud-est de la tour de la Fleur de Lotus (6b) dans le cirque des Parois impossibles (monts Logan, Canada)
  • 2010 : première ascension des voies mixtes Triple X (VIII, 8) sur le Ben Nevis et Bavarinthia (IX, 9), Cairngorms, Coire an Lochain en Écosse
  • 2011 : Super Cirill 9 Seachängeroute au Parete di Sonlerto dans le Tessin (8a / 8a +)
  • 2011 : Great Walls of China de 600 mètres d'altitude sur le mont Kyzyl Asker au Kirghizistan ; difficulté : ABO, WI 7+, M7
  • 2012 : répétition de l'Illuminati M11+, d'une connexion WI 6+, près de Saint-Ulrich, Tyrol
  • 2013 : première ascension de Likhu Chuli je au Népal, dont elle a fait l'ascension en solo[5].
  • 2013 : première ascension de la voie Azazar (8a) dans la face sud-ouest de Tadrarate au Maroc.
  • 2014 : voie Ohne Rauch stirbst du auch (8a) dans la face nord de la Cima Grande[6]
  • 2015 : deuxième ascension de la voie mixte Holy Grail (M12, W15)
  • 2016 : cinquième ascension de Riders on the Storm (7c A3) à la Torre Central (parc national Torres del Paine), Patagonie[7]
  • octobre 2016 : réussite de l'ascension dans la face sud-est du Kyzyl Asker 5 842 m (Kirghizistan) d'une nouvelle voie Lost in China WI5+ M6 1 200 m de. Pour s'acclimater, elle a effectué la deuxième ascension et la première ascension en libre du Border Control WI5 M7 650 m du Great Wall of China, de 5 000 mètres, accompagnée de Luka Lindič[8].

Récompenses en escalade glaciaire[modifier | modifier le code]

Elle a remporté plus de 20 World Cup events[9].

Année Classement
2000 2e place à la Coupe du monde à Saas Fee
2001 1re place à la Coupe du monde
2002 2e place à la Coupe du monde
1re place au Championnat du monde de Pitztal dans les catégories difficulté et vitesse
2003 1re place à la Coupe du monde
2004 1re place aux Championnats d'Europe (difficulté)
2e place du Ouray Ice Festival (et 1re place féminine)
2005 2e place aux Championnats du monde (difficulté) et la 1re place au bloc
1re place aux Championnats du monde
1re place du Ouray Ice Festival[10]
2006 1re place à la Coupe du monde[11]
1re place de la Ouray speed climbing competition
2008 2e place du Ouray Ice Festival (et 1re place féminine)
2013 2e place du Ouray Elite Mixed Climbing Competition (et 1re place féminine)[10]
1re place du Ouray Speed Climbing Competition

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Ines Papert: Climber, Crusher, Mother », The Clymb,‎ (lire en ligne)
  2. Ines Papert, « Ines Papert »
  3. (en) « Likhu Chuli I, first ascent by Ines Papert in Nepal »
  4. « Ines Papert – and Films | Banff Centre », sur www.banffcentre.ca
  5. (de) Karin Steinbach Tarnutzer, « Unberührter Sechstausender: Als Erste auf dem Gipfel », Neue Zürcher Zeitung,‎ (lire en ligne)
  6. « Ohne Rauch stirbst du auch » sur planetmountain.com
  7. « Mayan Smith-Gobat and Ines Papert Repeat Riders on the Storm, Patagonia », sur www.rockandice.com
  8. (en-US) « Luka Lindič and Ines Papert Free Big Alpine Routes - Gripped Magazine », Gripped Magazine,‎ (lire en ligne)
  9. « How Single Mom and Ice Climbing Champ Ines Papert Does It All », sur www.climbing.com
  10. a et b « Ines Papert », sur blackdiamondequipment.com
  11. (en) « Ines Papert on form at Ouray (USA) and Valle di Daone (IT) » (consulté le 17 janvier 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ines Papert, Vertical : Life on the Steepest Faces, Hambourg, Delius Klasing, (ISBN 978-3-7688-3521-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]