Inejirō Asanuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Inejirō Asanuma

Inejirō Asanuma (浅沼 稲次郎 Asanuma Inejirō) né le et décédé le , était un politicien japonais et chef du Parti socialiste japonais[1],[2]. Orateur réputé, sa position politique est inhabituelle dans le Japon d'après-guerre : il soutient le socialisme et le Parti communiste chinois et critique les relations entre le Japon et les États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

La mère d'Inejirō Asanuma est morte en lui donnant naissance. Il est élevé par son père, mort d'un cancer à 42 ans[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Dans les années 1930, Asanuma devient socialiste et fait partie de la Diète du Japon à partir de 1936. Il ne se représente pas aux élections de 1942 et quitte la vie politique jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale[1].

En 1959, Asanuma subit de nombreuses critiques à cause d'un voyage en Chine communiste lors duquel il décrit les États-Unis comme "l'ennemi commun de la Chine et du Japon". A cette époque, le Japon et de nombreux autres pays reconaissent la République de Chine (Taiwan) comme le gouvernement légitime de la Chine continentale[3].

Mort[modifier | modifier le code]

Assassinat de Inejiro Asanuma

Le , un étudiant d'extrême-droite âgé de 17 ans, du nom de Otoya Yamaguchi, assassine avec un wakizashi le chef socialiste Inejirō Asanuma âgé de 61 ans[4] pendant un débat politique au Hibiya Hall de Tokyo. La chaîne de télévision japonaise NHK filmait le débat pendant l'assassinat et la vidéo de l'attaque a été montrée plusieurs fois aux téléspectateurs[5].

Cet événement a inspiré Kenzaburō Ōe dans sa rédaction de la nouvelle Seventeen[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c 鶴崎友亀『浅沼稲次郎小伝』(たいまつ新書、1979年)1998年に新時代社より復刻。 ISBN 4167209047(復刻版
  2. James Arthur, Dictionary of the modern politics of Japan
  3. « Chine et Japon : à quand le long fleuve tranquille ? - L'école du journalisme »
  4. http://www.archive.worldpressphoto.org/search/layout/result/indeling/detailwpp/form/wpp/q/ishoofdafbeelding/true/trefwoord/year/1960
  5. (en) Frank Langdon, Japan's Foreign Policy, (ISBN 0774800151), p. 19
  6. Kenzaburo Oe, Le faste des morts, Mayenne, Gallimard, , 175 p. (ISBN 2-07-077619-0), p175, Notice des traducteurs

Article connexe[modifier | modifier le code]