Indya Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Indya Moore
Description de cette image, également commentée ci-après
Indya Moore en 2019.
Naissance (26 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Mannequin
Films notables Petit guide de la chasseuse de monstres
Escape Game 2 : Le monde est un piège
Séries notables Pose
Site internet https://www.indyamoore.org

Indya Moore est une personnalité américaine du cinéma et de la mode, non binaire, révélée par son rôle d'Angel Evangelista dans la série Pose. En 2019, le Time considère Moore comme l'une des 100 personnalités les plus influentes dans le monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Moore a grandi dans le Bronx à New York[1], dans une famille religieuse traditionaliste[2] témoin de Jehovah[3]. Sa mère est portoricaine et son père est originaire des Caraïbes. Moore quitte la maison de ses parents à l'âge de 14 après leur avoir annoncé sa transidentité (un genre masculin lui a été assigné à la naissance[4],[5]), et subit des violences physiques[2] dans sa famille d'accueil[6]. Moore déménage fréquemment au cours de cette période, et a ainsi vécu dans les cinq arrondissements de New York. Victime de harcèlement scolaire, Moore abandonne l'école, devient modèle à l'âge de 15 ans, fait des photos pour Dior et Gucci, et obtient finalement son GED[7]. Après une tentative de suicide, Moore intègre le milieu des balls et la Maison Extravaganza (en)[2], et ne cesse de vouloir jouer au cinéma[2].

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Moore joue le rôle de Dijon dans le film Saturday Church (en) aux côtés de Mj Rodriguez, et apparaît également dans le clip Don't Pull Away de J.Views (en)[8].

Moore a défilé en 2017 à l'occasion de la Fashion Week de New York, et se fait photographier pour Vogue España. Sa participation au Saturday Night Live lors de l'interprétation de Swish Swish de Katy Perry est remarquée[9].

Consécration[modifier | modifier le code]

Son rôle d'Angel Evangelista dans la série Pose lui vaut la consécration[10],[11]. Angel Evangelista est une femme transgenre prostituée portoricaine, l'une des premières membres de la Maison (House) des Evangelista, après qu'elle quitte la House of Abondance en même temps que Blanca (MJ Rodriguez). Elle rencontre Stan alors qu'elle travaille sur les quais, et devient sa maîtresse. D'après Vanity Fair, pour qui Moore « est la révélation la plus excitante du petit écran américain », il est « difficile de ne pas établir un lien entre Angel Evangelista et Indya Moore. Toutes deux sont des femmes trans racisées de New York, extrêmement belles, et elles ont traversé les mêmes épreuves. »[11]

Moore s'engage pour les droits des personnes LGBT, par exemple en prenant la parole pour rendre hommage aux femmes trans assassinées[12] ou en twittant :

« Lorsque vous regardez la vie d'Angel, je veux que vous pensiez aux innombrables femmes noires et trans qui ont été détruites sans raison[1]. »

Fait notable pour une personne transgenre non binaire, Moore joue le rôle d'une femme cis[13] dans la série Magic Hour, dont elle sera également productrice exécutive. Magic Hour est librement inspiré de Frankenstein de Mary Shelley[14],[15].

Moore a monté la société de production Beetlefruit Media, Inc., avec pour but de créer des nouveaux rôles sur (et pour) les personnes marginalisées[2].

Moore fait la couverture du magazine Elle en [16],[3]. L'interview précise que Moore se définit comme non binaire et préfère l'emploi à son sujet du pronom personnel they (singulier)[17], même si la plupart des personnes de son entourage utilisent le pronom féminin she[3].

En 2018, Moore signe un contrat avec IMG Models et William Morris Endeavor (WME), leur premier avec une personne trans[18]. Moore a aussi lancé la société de production Beetlefruit Media, qui propose une plateforme pour les histoires à propos des populations privées de leurs droits[18].

Moore apparaît dans le clip Saint de Blood Orange (2018)[19].

En 2019, le Time considère Moore comme l'une des 100 personnalités les plus influentes dans le monde[20],[21].

En mai 2019, Moore est la première personne transgenre à faire la Une de la version états-unienne du magazine Elle[22].

Depuis décembre 2019, Moore prête sa voix à Shep dans la série animée Steven Universe Future. Le personnage est aussi non-binaire[23].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Moore est transgenre[24] et non-binaire[25],[26] et les pronoms que Moore souhaite que ses interlocuteurs utilisent pour lui parler sont they/them ou she/her[12]. Moore a évoqué ouvertement sa vie de lutte contre le harcèlement et la transphobie (fuite du domicile parental, déscolarisation en seconde)[6].

Dans une interview avec Mj Rodriguez (qui joue le personnage principal dans Pose), Moore déclare que, bien qu'étant non-binaire, les gens l'identifiant comme une femme l’assujettissaient à la même « surveillance and scrutiny » que les femmes, et désire récupérer ce pouvoir par la mode[26]:

MOORE: I feel like that about fashion. I feel like that about us having the autonomy to express ourselves. I'm non-binary but I don't really talk about it that much. I don't feel like people really are there yet for understanding it, which I don't mind, but I also acknowledge the way people see me as a woman. And because I'm seen as a woman, a cis woman or binary presenting, people are going to hold me up to those same standards that women are held up to.

RODRIGUEZ: Which you're saying you shouldn't be, right?

MOORE: Which I'm saying women should not be.

« MOORE : C'est ce que je pense au sujet de la mode. Je ressens cette impression au sujet de notre autonomie, de notre capacité à nous exprimer. Je suis non-binaire, mais je n'en parle pas tant que ça. Je ne pense pas que les gens soient prêts à le comprendre, ce qui ne me gêne pas, mais je reconnais aussi que le regard des autres me considère comme une femme. Et parce que je suis vue comme une femme, et même comme une femme cis, ou du moins binaire, les gens vont m'évaluer selon les normes habituelles auxquels sont confrontées les femmes.

RODRIGUEZ : Et vous dites qu'ils ne devraient pas vous appliquer ces normes, c'est cela ?

MOORE : Je dis qu'ils ne devraient appliquer ces normes à personne. »

En décembre 2018, Moore a fait son coming-out polyamoureux[27],[28]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéo clip[modifier | modifier le code]

Year Title Rôle Artist
2017 "Don't Pull Away" Meneuse J.Views (en) (ft. Milosh (en))

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie Périer, « Qui sont les 3 héroïnes transgenres de la série 'Pose' ? », Vogue,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d et e Grazia.fr, « Indya Moore : l'actrice de tous les possibles - Grazia », sur www.grazia.fr, (consulté le )
  3. a b et c (en) Jada Yuan, « Indya Moore Just Wants to Be Free », sur ELLE, (consulté le )
  4. Gabriel Piozza et Condé Nast Digital France, « L'actrice transgenre Indya Moore est la révélation la plus excitante du petit écran américain », sur Vanity Fair, (consulté le )
  5. (en-US) Callie Ahlgrim, « 13 celebrities who don't identify as either male or female », sur Insider (consulté le )
  6. a et b Christian Gollayan, « This once-bullied trans actress is now the star of ‘Pose’ », New York Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Madi Skahill, « Inside the Breakout of Indya Moore », WWD,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. J.Views, « J.Views - Don't Pull Away (ft. Milosh) • Official Video », (consulté le )
  9. Lambe Stacy, « Breakout Star Indya Moore on ‘Pose,’ Working With Evan Peters and Angel’s Red Pumps (Exclusive) », Entertainment Tonight,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Allie Fasanella, « Get to Know the 5 Trans Actors on "Pose" Making Television History », Teen Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. a et b Gabriel Piozza, « L'actrice transgenre Indya Moore est la révélation la plus excitante du petit écran américain », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. a et b (en) « Pose star Indya Moore wears earrings with portraits of murdered trans women », PinkNews, (consulté le )
  13. « Indya Moore, l'actrice trans révélée dans « Pose », jouer le rôle d'une femme cis », KOMITID,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Brooke Marine, « Pose Breakout Star Indya Moore Debunks Myths About Normative Beauty and Body Hair », W Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en) « 'Pose' Breakout Indya Moore To Star In, Executive Produce Modern 'Frankenstein' TV Series, 'Magic Hour' », sur shadowandact.com (consulté le )
  16. (en) « Indya Moore Looks Like An 'Angel' As Elle's First Transgender Cover Star », sur HuffPost, (consulté le )
  17. (en) « ‘Pose’ star Indya Moore is spreading holiday cheer to trans youth », sur NBC News (consulté le )
  18. a et b (en-US) « Beauty Is Beauty: Pose's Indya Moore Lands Coveted Contracts with IMG and William Morris », sur The Glow Up (consulté le )
  19. « A voir : Blood Orange en live à la maison dans le clip de "Saint" », sur TSUGI, (consulté le )
  20. Vanity Fair et Condé Nast Digital France, « Quelles sont les personnalités les plus influentes du monde selon le « TIME » ? », sur Vanity Fair, (consulté le )
  21. (en-GB) « Queer icons make the TIME 100 influential people list 2019 », sur PinkNews - Gay news, reviews and comment from the world's most read lesbian, gay, bisexual, and trans news service, (consulté le )
  22. (en) « Indya Moore Makes History As First Trans Person to Cover 'Elle' US », sur www.out.com, (consulté le )
  23. (en) « Indya Moore Just Debuted as a 'Steven Universe' Character », sur www.out.com, (consulté le )
  24. (en) « Attention Cis People: You Can Relate to Trans Characters », PAPER,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « https://twitter.com/indyamoore/status/1172525777188839424 », sur Twitter (consulté le )
  26. a et b (en) « Pose stars Indya Moore and Mj Rodriguez On LGBTQIA+ Rights and Hope », sur www.lofficielusa.com, (consulté le )
  27. Josh Jackman, « Pose star Indya Moore has come out as poly », PinkNews,‎ (lire en ligne)
  28. Twitter thread, Indya Moore's official twitter
  29. « Fiche de doublage d'Indya Moore », sur RS Doublage (consulté le ) [m-à-j]

Liens externes[modifier | modifier le code]