Indri indri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Indri, Babakoto

L'Indri ou Babakoto (Indri indri) est une espèce de primate lémuriforme appartenant à la famille des Indriidés.

Description[modifier | modifier le code]

C'est le plus gros des lémuriens, que l'on rencontre à Madagascar dans la forêt pluviale de la côte est. Quand on le voit s'étirant au lever du soleil ou courant dressé sur le sol, on comprend la légende malgache selon laquelle le babakoto (littéralement : fils du père) aurait les mêmes ancêtres que l'homme. Il a de grands membres et un pelage noir et blanc (ventre, cuisses et bras blancs, dos, tête et extrémités des membres noirs) et mesure adulte 75 cm et contrairement aux autres lémuriens, il n'a qu'un moignon de queue (3 cm au plus).

Comportement[modifier | modifier le code]

Les indri sont des lémuriens essentiellement arboricoles, diurnes, paisibles, vivant en groupes familiaux de quelques individus. Leur régime alimentaire est composé de feuillages, ils consomment jusqu'à 70 espèces différentes de plantes.

Ce sont des animaux territoriaux, et les différents groupes marquent leur présence, particulièrement en début de journée, par de long cris ou chants extrêmement puissants pouvant s'entendre à trois kilomètres à la ronde ressemblant à des coups de sirène et donne des informations sur le territoire, ainsi que sur l'âge, le sexe et la capacité de reproduction de son auteur[1]. La canopée résonne alors des réponses à intervalles rapprochés d'un groupe à l'autre.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Son régime est constitué de 32 espèces de feuilles différentes, rendant ainsi son élevage en captivité impossible.

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

C'est une espèce mise en danger par la réduction à Madagascar de son habitat, la forêt pluviale, on peut cependant entendre et observer des groupes d'indri ainsi que d'autres espèces de lémuriens dans la réserve de Périnet. Depuis 2012, il est inclus dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. l'Indri Indri sur willgoto.com
  2. (en) R. A. Mittermeier, C. Schwitzer, A. B. Rylands, L. A. Taylor, F. Chiozza, E. A. Williamson et J. Wallis (ill. S. D. Nash), Primates in Peril : The World's 25 Most Endangered Primates 2012–2014, Arlington (VA), IUCN/SSC Primate Specialist Group (PSG), International Primatological Society (IPS), Conservation International (CI) et Bristol Conservation and Science Foundation (BCSF),‎ 2012, PDF, 91 p. (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Harpet Claire (2000), le lémurien : du sacré et de la malédiction, L'Harmattan, Paris.
  • Mittermeier R.-A et al (2006), Lemurs of Madagascar (2nd ed. Tropical field book series, Conservation International).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :