Indosuez Wealth Management

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Indosuez Wealth Management est la filiale internationale de gestion de fortune du groupe Crédit agricole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines d'Indosuez Wealth Management remonte à l'année 1875 et à la création de la Banque de l'Indochine[1]. Dès l'année suivante, une succursale de gestion de fortune est ouverte en Suisse.

En 1920 est créée La Luxembourgeoise, en 1922 le Crédit Foncier de Monaco, puis en 1931 la Compagnie Algérienne de Crédit s'installe au Liban. En 1947, la banque fait son entrée au Brésil. En 1959, à la suite de la nationalisation du canal de Suez, la Banque de Suez est créée.

En 1966, la Banque de Suez fusionne avec l'Union des Mine et devient BSUM, pour être renommée en 1975 Banque de l'Indochine et de Suez.

En 1978 naît la marque Indosuez, issue d'une fusion entre la Banque de l'Indochine et de la Banque de Suez[2].

En 1994, pour la première fois de son histoire, la banque Indosuez clôture avec une perte de 3,4 milliards de francs belges[réf. nécessaire][2]. En 1996, la Banque Indosuez rencontre toujours des difficultés sur plusieurs de ses activités et est vendue à 100% et en deux temps par la Compagnie Financière de Suez au groupe Crédit Agricole pour un montant total de 11,9 milliards de francs[3]. Cette vente permet à la Banque de rehausser sa note Moody's grâce à la solidité financière de son nouveau propriétaire[4]. À cette occasion, la Banque Indosuez devient Crédit Agricole Indosuez (CAI), entité qui rassemble les activités de banque d'affaires et de gestion de fortune du groupe. En 1998, la crise des marchés émergents frappe Indosuez de plein fouet, et son propriétaire en profite alors pour renforcer son contrôle sur la banque privée[5].

Ả la suite du rachat du Crédit Lyonnais, les activités de banque d'affaires prennent le nom de CALYON (désormais Crédit Agricole Corporate & Investment Bank), tandis qu'en 1999 les activités de gestion de fortune en France ont pris le nom de Banque de Gestion Privée Indosuez (BGPI)[6].

En 2010, la filiale Banque Indosuez Mer Rouge est cédée à Bank of Africa pour une somme non-dévoilée, ceci dans le cadre d'une stratégie de restructuration de ses activités[7].

En 2011 est créée la holding Crédit Agricole Private Banking, puis en 2012 la BGPI devient Indosuez Private Banking[8], et en 2016 les activités de gestion de fortune du groupe Crédit Agricole sont rassemblées sous la marque Indosuez Wealth Management[9],[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Indosuez Wealth Management rassemble 2 700 collaborateurs dans 14 pays à travers le monde : en Europe (France, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg, Monaco et Suisse), en Asie-Pacifique (Hong Kong, Singapour et Nouvelle-Calédonie), au Moyen-Orient (Abu-Dhabi, Dubaï, Liban), et aux Amériques (Brésil, Uruguay, Miami).

Le groupe Indosuez Wealth Management dispose de 110 milliards d’euros d’actifs sous gestion (au ).

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Indosuez Wealth Management est une société de droit français, filiale à 100% de Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (Crédit Agricole CIB), banque de financement et d'investissement, elle-même détenue par Crédit Agricole S.A.

CA Indosuez Wealth (Group) est une Société Anonyme à Conseil d’Administration. Son mode de gouvernance combine l’action d’un Conseil d’Administration, placé sous la responsabilité du Président, Jean-Yves Hocher, d’une Direction Générale, assurée par Christophe Gancel et d’instances de management transversales : un Comité de Direction Métier (Codir), plusieurs Comités spécialisés « Groupe ».

Conseil d’administration
  • Jean-Yves Hocher, administrateur
  • Olivier Gavalda, administrateur
  • François Imbault, administrateur
  • Paul de Leusse, administrateur
  • Christophe Gancel, directeur général de CA Indosuez Wealth[9]

Organisation[modifier | modifier le code]

L’activité d’Indosuez Wealth Management s’organise en sept zones géographiques : Union Européenne, Europe de l’Est, Asie, Pacifique, Moyen-Orient, Afrique, Amériques. Indosuez Wealth Management est présent au travers de son réseau de 30 implantations, dans 14 pays, présent de longue date, qui permet à ses clients d’accéder à des expertises locales.

Déploiement géographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne Bodescot, « Indosuez, un nom toujours évocateur pour la gestion de fortune », sur Lefigaro.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  2. a et b Marc Charlet, « La banque Indosuez en question », sur Lesoir.be,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  3. « Le Crédit agricole rachète la totalité d'Indosuez », sur Liberation.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  4. « Le Crédit Agricole boucle le rachat de la Banque Indosuez », sur Lesechos.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  5. Hedwige Chevrillon, « Le Crédit agricole reprend Indosuez en main », sur Lexpress.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  6. Henri Tricot, « BGP Indosuez - Une réponse sereine à la concentration bancaire », sur Actu-cci.com,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  7. « Le Crédit agricole cède sa filiale djiboutienne à Bank of Africa », sur Latribune.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  8. Alexandra Saintpierre, « Crédit Agricole : Banque de Gestion Privée Indosuez change de nom », sur Boursier.com,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  9. a et b Édouard Lederer, « Gestion de fortune : la marque Indosuez étendard unique de Crédit Agricole », sur Lesechos.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]