Individualisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En sociologie et en psychologie[modifier | modifier le code]

L'individualisation est un processus consistant pour un individu à s'approprier sa vie et à ne dépendre que de ce qui lui semble juste pour agir. Ce processus est nommé en philosophie « individualisme éthique ».

Pour Christopher Lasch, « l'individualité est la prise de conscience, douloureuse, de la tension qui règne entre nos aspirations illimitées et notre compréhension limitée ; entre l'unité et la séparation »[1].

En sciences sociales, l'individualisation renvoie à une attitude individuelle de distanciation et d'autonomisation par rapport au groupe d'appartenance. Autrement dit, l'individualisation est l’affirmation de l'Etre individuel par rapport à l'Etre groupal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Lasch, Le moi assiégé. Essai sur l'érosion de la personnalité, Climats, 2008 p. 16.

Lien interne[modifier | modifier le code]