Indice de santé sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'indice de santé sociale est un indice ayant pour ambition de mesurer la qualité de vie, prenant en compte la question sociale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1980 par Marc et Marque-Luisa Miringoff, travaillant au Fordham Institute for Innovation in Social Policy, cet indice se fait connaître à la suite d'un article dans le magazine Challenges en 1996 puis dans un ouvrage en 1999.

Principe[modifier | modifier le code]

Cet indice synthétique figure dans la famille des indicateurs « sociaux » ou « socio-économiques » sans préoccupation environnementale, tout comme les indicateurs de développement humain du PNUD (Programme des Nations unies pour le Développement). Il vise à compléter le PIB à partir de seize variables élémentaires, regroupées en cinq composantes associées à des catégories d'âge :

Chacune de ces composantes correspond à une valeur comprise entre 0 et 100. On attribue 0 à la valeur la plus mauvaise depuis la construction de l'indice et 100 à la meilleure.

Intérêts et limites[modifier | modifier le code]

L'indice prend en considération le bien-être social, soulignant que la hausse du PIB n'est pas toujours lié à une amélioration du bien-être social.

Mais la nature de l'indice montre que nécessairement, l'indice finit par buter contre une asymptote horizontale à chacun des extrêmes. En effet, on ne peut aller au-dessus du 100 % ou en dessous de 0 % pour chacune des variables.

Liens externes[modifier | modifier le code]