Indice de maintenabilité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'indice de maintenabilité est une métrique qui procure une mesure de la complexité de maintenance (facilité du support et des évolutions) d'un projet informatique.

Calcul[modifier | modifier le code]

Toutes les métriques d'Halstead sont dérivées


On obtient l'indice de maintenabilité sans les commentaires () selon la formule suivante :


On obtient le poids des commentaires () selon la formule suivante :


On obtient l'indice de maintenabilité () avec la formule suivante :


  • est le volume du code source ;
  • est la complexité cyclomatique du code source ;
  • est le nombre de lignes de commentaires ;
  • est le nombre de lignes de code ;

Interprétations[modifier | modifier le code]

L'Indice de maintenabilité est une mesure indépendante du langage de programmation utilisé. On admet souvent la grille d'évaluation suivante :

  • 85 et plus : bonne maintenabilité,
  • 65-85 : maintenabilité moyenne,
  • < 65 : maintenabilité difficile.

Dans la pratique, cette grille d'évaluation est parfois assouplie[1].

Outils[modifier | modifier le code]

  • Testwell CMT++ outil de mesure de complexité pour C et C++
  • Testwell CMTJava outil de mesure de complexité pour Java
  • PhpMetrics outil de mesure d'indice de maintenabilité pour PHP
  • LDRA Testbed, outil d'analyse statique et dynamique de code source C, C++, Java, Ada

Références[modifier | modifier le code]