Indiana Jones' Greatest Adventures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jeu vidéo
Cet article est une ébauche concernant le jeu vidéo.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) (voir l’aide à la rédaction).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Indiana Jones' Greatest Adventures
Éditeur JVC
Développeur Factor 5 et LucasArts

Date de sortie 1994
Franchise Indiana Jones
Genre Plate-formes
Plate-forme Super Nintendo
Média Cartouche
Langue anglais
Contrôle Manette SNES

Indiana Jones' Greatest Adventures est un jeu de plates-formes développé par Factor 5 et LucasArts, publié par JVC, et sorti exclusivement sur Super Nintendo. Il s'agit de l'adaptation des trois films Indiana Jones : Les Aventuriers de l'arche perdue, Le Temple maudit et La Dernière Croisade. Il est considéré aujourd'hui encore comme un des meilleurs jeux vidéo jamais sorti sur la licence Indiana Jones. Cependant, les trois jeux étant réunis sur une même cartouche, il y a moins de niveaux et peu de boss à affronter, d'où son succès moindre par rapport aux Super Star Wars sortis pourtant deux ans plus tôt et aussi édités par LucasArts. Ce jeu fut tout de même apprécié pour sa beauté graphique, sa difficulté mesurée, sa maniabilité et sa fidélité envers les films (chaque niveau représente une scène de la trilogie)[1],[2],[3].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Contrairement aux Super Star Wars où le joueur pouvait choisir entre Luke, Han, Leia et Chewie, ici on ne peut incarner qu'Indiana Jones. Au début de chaque niveau, il faut frapper un objet (une jarre ou une sacoche) pour qu'il en sorte une arme (le fouet ou le revolver). Indy doit éviter les précipices et les pièges et éliminer les ennemis (thugs ou nazis), voire quelques boss (Major Toht, René Belloq, Molah Ram, Colonel Vogel et Walter Donovan). Chaque niveau représente un des décors de la trilogie : le temple Hovitos, les montagnes du Népal, le chalet de Marion Ravenwood, Le Caire, le chantier des nazis, la cité enfouie de Tanis, le puits des âmes, l'île de la mer Égée où les nazis conduisent l'Arche, le club Obi-Wan, les rues de Shanghai, le palais de Pankot, le temple maudit, le wagonnet sur rails au dessus de la lave, le pont de bois au dessus du fleuve aux crocodiles, les catacombes de Venise, le château de Brunwald, le Dirigeable, le tank dans le désert et le temple du Graal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « ProReview: Indiana Jones' Greatest Adventures », GamePro, IDG, no 83,‎ , p. 66.
  2. (en) « Review Part 1 », GAMERS,‎ .
  3. (en) « Review Part 2 », GAMERS,‎ .