Independent Police Complaints Commission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Independent Police Complaints Commission (IPCC) est un non-departmental public body qui supervise le système de gestion des plaintes déposées contre les forces policières de l'Angleterre et pays de Galles. Il peut aussi étudier des plaintes et produire des rapports.

L'IPCC a été officiellement fondé le 1er avril 2004, remplaçant la Police Complaints Authority (PCA, que l'on peut traduire par « Autorité des plaintes contre la police »)[1]. Les pouvoirs et responsabilités statutaires de l'IPCC proviennent de la Police Reform Act de 2002. C'est un non-departmental public body subventionné par le Département de l'Intérieur mais, par la loi, indépendant de la police, des groupes de pressions et des partis politiques. Ses décisions sont théoriquement libres de l'influence du gouvernement[2].

Une enquête parlementaire lancée à la suite de la mort de Ian Tomlinson a conclu en janvier 2013 : « Il n'a ni les pouvoirs ni les ressources nécessaires pour obtenir la vérité quand l'intégrité de la police est mise en doute[trad 1],[3]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « It has neither the powers nor the resources that it needs to get to the truth when the integrity of the police is in doubt. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sandra Laville et Paul Lewis, « G20 assault: How Metropolitan police tried to manage a death », The Guardian,‎ 9 avril 2009 (lire en ligne)
  2. (en) « Independent Police Complaints Commission », IPCC
  3. (en) « Home Affairs Committee - Eleventh Report: Independent Police Complaints Commission (conclusions and recommendations) », Houses of Parliament (consulté le 1 février 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]