Incident du Golfe de Syrte (1981)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir bataille de Syrte.
Incident du Golfe de Syrte
Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste d'un F-14 américain sur le point d'abattre un Su-22 libyen à l'aide d'un missile AIM-9 Sidewinder.

Informations générales
Date
Lieu Golfe de Syrte, mer Méditerranée
Issue Victoire des États-Unis ;
Détérioration des relations avec la Libye
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la Libye Jamahiriya arabe libyenne
Forces en présence
2 avions F-14 2 avions Su-22
Pertes
Aucune 2 avions Su-22 détruits

Incidents du Golfe de Syrte

Le premier incident du Golfe de Syrte eut lieu le dans la matinée lorsque des F-14 Tomcats américains engagent deux Su-22 de l'armée de l'air libyenne. Un second incident similaire aura lieu en 1989.

Contexte[modifier | modifier le code]

Depuis 1973, la Libye revendiquait la majeure partie des eaux du Golfe de Syrte comme faisant partie de ses eaux territoriales, et considérait que toute intrusion était une déclaration de guerre. Les tensions entre les États-Unis et la Libye étaient grandes après que les États-Unis ont accusé la Libye de fabriquer des armes chimiques à Rabta. En 1973, puis en 1980, des avions de chasse libyens font feu sur des avions de reconnaissance américains patrouillant près des côtes libyennes. Les porte-avions John F. Kennedy et Theodore Roosevelt étaient déployés près des côtes libyennes après l'arrivée au pouvoir de Ronald Reagan en réponse aux tensions avec la Libye.

L’engagement[modifier | modifier le code]

Un des F-14A impliqué dans le combat aérien après son retour sur le Nimitz.

Le matin du 19 août 1981, deux F-14 de la VFA-41 basé sur le USS Nimitz (CVN-68) en patrouille durant un exercice militaire détectent deux Su-22 libyens décollant depuis l'aérodrome de Ghardabiya près de la ville de Syrte. Les avions américains font cap sur leurs positions afin de les intercepter. Un des deux Su-22 libyens fait alors feu sur les F-14 avec un missile AA-2 Atoll, sans parvenir à les toucher. Les F-14 répliquent et abattent les Su-22. Les deux pilotes se sont en revanche éjectés selon l'United States Navy. Le rapport officiel de la marine américaine affirme que les deux pilotes libyens éjectés ont été récupérés en toute sécurité, mais dans l'enregistrement audio officiel de l'incident pris depuis l'USS Biddle, un des pilotes de F-14 affirme avoir vu un pilote libyen s’éjecter, mais son parachute ne s'est pas ouvert.

Une heure plus tard, les Libyens mènent une opération de sauvetage afin de retrouver leurs deux pilotes abattus et deux MiG-25 décollent à leur tour en direction de l’USS Nimitz avant de faire demi-tour, repérés par les radars des F-14.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]