Incident de l'île de Maury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'incident de l'île de Maury est un cas d'observation d'OVNI controversé[réf. nécessaire] qui s'avéra être un canular[réf. nécessaire].

Le 21 juin 1947, en début d'après-midi[réf. nécessaire], un navire des Gardes-Côtes des États-Unis piloté par le capitaine Harodl Dahl patrouille près de l'île de Maury, dans l'État de Washington. À bord, sont présents un autre marin, le fils de Dahl et un chien. C'est alors que, selon les passagers du navire, 6 OVNIs circulaires d'une trentaine de mètres de diamètre, percés d'un trou au milieu d'environ 7 ou 8 mètres, les survolèrent sans bruit. L'un d'eux semblait être en difficulté et perdait de l'altitude, alors que, d'après le témoignage de Dahl, la formation se trouvait à environ 200 mètres d'altitude. L'OVNI en difficulté aurait alors perdu des morceaux de métal en fusion (scories) qui tuèrent une mouette, le chien de Dahl et blessèrent gravement son fils. La seule façon de savoir qu'ils étaient brulants, c'est en entendant un sifflement au contact de l'eau. Ensuite, les OVNIs se seraient mis en formation autour de l'aéronef éprouvant des difficultés, auraient accéléré et pour enfin disparaître à l'horizon, vers l'ouest.

Le lendemain, Dahl prétendra qu'un homme mystérieux serait venu chez lui pour le menacer et lui ordonner de se taire à propos de l'incident. Les photos que Dahl avaient prises étaient floues et inutilisables. Kenneth Arnold enquêta sur cette affaire mais ne trouva rien. Le B-25 décolla de la base de McCord, Tacoma en s'en allant vers la base de Hamilton, en Californie. Les pilotes hésitèrent pour le transport de la boîte contenant les fragments métalliques mais, craquant sous la pression, ils acceptèrent. 20 minutes après le décollage, soit à environ 3050 mètres d'altitude, des problèmes commencèrent. Pourtant, l'avion avait eu une inspection de A à Z, ne révélant aucun défaut ou bris. Un incendie mystérieux se déclara à l'intérieur de l'avion, là où se trouvaient les résidus... Les deux passagers qui ont réussi à se parachuter affirment que le brasier était si intense et qu'il s'est répandu tellement vite qu'il était inutile de tenter de l'éteindre. Le B-25 s'écrasa près de Kelso, dans l'État de Washington. La carte d'identification d'un des pilotes a été remise à Kenneth Arnold.

Pour certains ufologues, le gouvernement américain a manœuvré pour faire taire Dahl et éliminer ses preuves. Pour autres, Fred Crisman, avait inventé cette histoire de toutes pièces pour se rendre intéressant, que le crash de l'avion était accidentel.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Edward J. Ruppelt, The Report on Unidentified Flying Objects, Garden City (NY), Doubleday, 1956.
  • (en) Kenn Thomas, Maury Island UFO: The Crisman Conspiracy, Lilburn (GA), IllumiNet, 1999.
  • (en) UFO's Magazines.