Prévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Inattendu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

La prévision est une « étude générale d'une situation donnée, dont on peut, par déduction, calcul, mesure scientifique, connaître par avance l'évolution; p.ext., ce que l'on prévoit, ce qui est prévisible, ce que l'on juge devoir être »[1].

D'une façon générale, c'est la science de la description de l'avenir. Dans un sens plus restrictif, en épistémologie contemporaine, la prévision se distingue de la prédiction qui est issue d'une loi ou théorie scientifique hautement confirmée ou corroborée tandis que la prévision découle d'hypothèses ou de conjectures moins assurées[2].

Prévisibilité et prédictibilité[modifier | modifier le code]

La prévisibilité et la prédictibilité désignent la possibilité que certains événements ou phénomènes soient prévus ou prédits à partir d'une hypothèse ou d'une théorie scientifique et de conditions initiales appropriées[3].

Le philosophie des sciences Karl Popper a bien mis en évidence les limites de la capacité de la science à prédire l'évolution des phénomènes en raison de nombreux obstacles : manque de prévisibilité en raison de facteurs non déterministes (hasard, loi probabiliste, contingence), d'hypothèses peu assurées, d'ignorance de la loi d'évolution ; manque de prédictibilité en raison d'imprécision des paramètres (notamment les conditions initiales), complexité d'un phénomène à composantes déterministes[4].

Pour les systèmes dynamiques qui sont très sensibles aux conditions initiales, la théorie du chaos prévoit qu'il est en général impossible de connaître avec précision les conditions initiales. Dans les systèmes simples non chaotiques, la connaissance de ces conditions (connaissance parfaite que lors d'expérimentations qui peuvent contrôler les effets à attendre de telle ou telle modification apportée aux conditions initiales existant dans la nature) permet de déterminer toute l'évolution ultérieure de ses variables, soit parce qu'on peut exprimer celles-ci comme fonctions du temps, soit parce qu'on peut calculer les valeurs successives de ces variables de proche en proche. Cependant il n'existe pas de déterminisme absolu et c'est la notion d'horizon de prédictibilité qui permet de différencier les systèmes selon qu'ils sont stables ou chaotiques[5].

Par exemple, la théorie synthétique de l'évolution reconnaît le rôle du hasard et de la contingence qui interviennent au niveau du gène (mutations génétiques), du génome (recombinaisons), des populations (flux et dérive génétique). Cette théorie n'est ni prévisible, ni prédictible dans la mesure où elle explique l'évolution de manière probabiliste, c'est-à-dire ni totalement déterministe, ni purement aléatoire, grâce à la sélection naturelle[6].

Types de prévisions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « PRÉVISION : Définition de PRÉVISION », sur www.cnrtl.fr (consulté le 12 juin 2018)
  2. Robert Nadeau, Vocabulaire technique et analytique de l'épistémologie, Presses Universitaires de France, , p. 511.
  3. Robert Nadeau, op. cit., p. 503
  4. Jean Largeault, Leçons de métaphysique, Université de Paris XII, , p. 100.
  5. Philippe Collard, Sébastien Verel , Manuel Clergue, Systèmes complexes, PPUR Presses polytechniques, , p. 5.
  6. Cédric Grimoult, Le développement de la paléontologie contemporaine, Librairie Droz, , p. 7.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]