In varietate concordia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

« In varietate concordia » est la devise dont s'est dotée l'Union européenne.

D'après la Commission européenne, « cette devise signifie que, au travers de l'Union européenne, les Européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité, et que les nombreuses cultures, traditions et langues différentes que compte l'Europe constituent un atout pour le continent[1]. »

Histoire[modifier | modifier le code]

La devise a d'abord été choisie selon un processus non officiel. Patrick La Prairie, du quotidien Ouest-France propose, en 1998, l'organisation d'un concours de devises européennes à destination des classes de l'enseignement secondaire des quinze États membres, dans l'intention de proclamer la nouvelle devise à l'occasion du cinquantenaire de la déclaration du 9 mai 1950 de Robert Schuman[2]. Au niveau national, les médias partenaires ont été invités à sélectionner dix devises, qui ont été soumises à un jury européen réuni au Mémorial de Caen les 11 et 12 avril 2000. Ce jury choisit alors sept devises[3],[4]. Ces devises ont été soumises à un grand jury placé sous la direction de Jacques Delors et composé d'une personnalité pour chacun des quinze États membres. Le jury s'est réuni le 4 mai au matin[2]. La devise sélectionnée a le même jour été remise à Nicole Fontaine, alors présidente du Parlement européen, lors d'une cérémonie au Parlement. La devise retenue est « L'unité dans la diversité » (« In varietate concordia »)[5].

En 2004, la devise est intégrée au traité établissant une Constitution pour l'Europe (traité de Rome), dont l'article I-8 énumère les différents symboles de l'Union européenne. La forme française est alors légèrement différente : « Unie dans la diversité ». Mais ce traité n'est finalement pas ratifié.

En 2007, le traité modificatif (traité de Lisbonne) ne contient aucun article mentionnant les symboles de l'Union. Il reprend en effet de nombreux éléments du traité de 2004, mais pas les articles pouvant assimiler l'Union à un État fédéral comme par exemple ceux définissant les symboles européens : drapeau, hymne, devise.

Ces derniers continuent cependant à exister, puisque dans l'acte final du traité, 16 des 27 États membres (Belgique, Bulgarie, Allemagne, Autriche, Grèce, Espagne, Italie, Chypre, Lituanie, Luxembourg, Hongrie, Malte, Portugal, Roumanie, Slovénie et Slovaquie) déclarent :

« Le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d'or sur fond bleu, l'hymne tiré de « l'Ode à la joie » de la Neuvième symphonie de Ludwig van Beethoven, la devise « Unie dans la diversité », l'euro en tant que monnaie de l'Union européenne et la Journée de l'Europe le 9 mai continueront d'être, pour eux, les symboles de l'appartenance commune des citoyens à l'Union européenne et de leur lien avec celle-ci. »

« In varietate concordia »[modifier | modifier le code]

La devise de l'Union européenne, initialement « In varietate concordia » en latin, a été traduite dans les 23 langues qui étaient officielles dans l'Union européenne à la date de rédaction du traité de Rome (en 2004) puis dans les langues des nouveaux pays ayant adhéré à l'Union européenne :

  • allemand : In Vielfalt geeint (litt. « Uni[e][s] dans la diversité »)
  • anglais : United in diversity (litt. « Uni[e][s] dans la diversité »)
  • bulgare : Единни в многообразието (Edinni v mnogoobrazieto)
  • croate : Ujedinjeni u različitosti[6]
  • danois : Forenet i mangfoldighed
  • espagnol : Unidos en la diversidad (litt. « Unis dans la diversité »)
  • estonien : Ühinenud mitmekesisuses
  • finnois : Erilaisuudessaan yhdistynyt
  • français : « Unie dans la diversité »
  • grec moderne : Ενότητα στην πολυμορφία (Enótita stin polimorfía)
  • hongrois : Egység a sokféleségben
  • irlandais : Aontaithe san éagsúlacht
  • italien : Unita nella diversità (litt. « Unie dans la diversité »)
  • letton : Vienotība dažādībā
  • lituanien : Vienybė įvairialypiškume
  • maltais : Maqgħudin fid-Diversità
  • néerlandais : In verscheidenheid verenigd
  • polonais : Jedność w różnorodności
  • portugais : Unidos na diversidade (litt. « Unis dans la diversité »)
  • roumain : Unitate în diversitate (litt. « L'unité dans la diversité »)
  • slovaque : Jednotní v rozmanitosti
  • slovène : Združeni v raznolikosti
  • suédois : Förenade i mångfalden
  • tchèque : Jednotná v rozmanitosti

Dans les langues des pays officiellement candidats[modifier | modifier le code]

Des traductions dans les langues officielles des pays candidats à l'entrée dans l'Union européenne sont élaborées, soit à l'initiative de l'Union européenne, soit par les États candidats :

Traductions dans d'autres langues européennes[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Unie dans la diversité », sur europa.eu.
  2. a et b Patrick La Prairie, « Intervention : 'Les élèves donnent une devise à l'Europe' », congrès Newropeans, 5 octobre 2000.
  3. « Quoi de neuf - L'Union Européenne se dote d'une devise : " L’Europe : l’unité dans la diversité " », sur devise-europe.org, enregistré par Internet Archive, comporte les 2016 devises proposées.
  4. Michel de Muelenaere, « Délicate synthèse entre les valeurs de l'Europe et la recherche d'une formule : Sept propositions pour une devise européenne », dans Le Soir, 13 avril 2000, p. 7.
  5. Michel de Muelenaere, « Une devise de compromis pour l'Europe : Un peu «bateau», mais tellement européen », Le Soir, 5 mai 2000, p. 10.
  6. Devise utilisée par la délégation de la Commission européenne en Croatie Delegacija Europske komisije u Republici Hrvatskoj, visite du 27 aout 2008
  7. Cette version est utilisée dans les traductions produites par le gouvernement macédonien sur les questions de multilinguisme ; à titre d'illustration, la lettre bilingue datée du 29 juillet 2008 : (en) Letter from the foreign ministed Milokoski to Mr. Leonard Orban, multilingualism commissioner et (mk) Писмо на мнр Милошоски до Леонард Орбан, комесар за повеќејазичност во Европска комисија
  8. Devise utilisée par la délégation de la Commission européenne en Serbie Делегација Европске комисије у Републици Србији (Delegacija Evropske komisije u Republici Srbiji)

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]