inOui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
inOui
logo de InOui
Logotype de l'offre.

Création 2017
Produits Train à grande vitesse
Société mère Société nationale des chemins de fer français

inOui, également appelé TGV inOui, est le nom de l'offre de TGV présentée par la SNCF le pour certaines dessertes assurées par des trains à grande vitesse[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom, très moqué lorsqu'il a été dévoilé[2], a été choisi avant le lancement après consultation de clients, à qui, selon Guillaume Pepy, il aurait été également proposé « OuiTGV », un nom qui ne leur aurait évoqué aucun changement et qui aurait été associé au low cost[3]. Cela vise à concrétiser ce qui était préparé en interne par la SNCF, sous le nom de code « TGV Plus »[4].

Le calendrier de lancement est prévu durant l'année 2017 avec différentes lignes dont Bordeaux – Paris et Lyon – Paris[5].

Contenu[modifier | modifier le code]

Les services inOui peuvent comprendre la restauration à la place, avec commande en ligne, un concierge numérique au travers d'un agent conversationnel nommé Anatole, le changement automatique de billet en cas d'arrivée en avance à la gare, grâce à la géolocalisation[5]. Ces services ont permis à la SNCF de gagner des points dans les enquêtes de satisfaction[5] quand ils ont été testés sur la ligne Paris – Lyon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Séverin Husson, « Nouvelle stratégie commerciale à la SNCF », sur la-croix.com, (consulté le 29 mai 2017).
  2. Franck Bouaziz, « SNCF : Cacophonie et apologie pour l’offre «InOui» », sur liberation.fr, .
  3. Valérie Collet, « La SNCF défend son TGV «inOUI», un nom choisi par les voyageurs », sur lefigaro.fr, article du 29 mai 2017 (consulté le 30 mai 2017).
  4. F. D., « InOui, le pari risqué de la SNCF », sur ville-rail-transports.com, article du 29 mai 2017 (consulté le 30 mai 2017).
  5. a, b et c Sylvain Arnulf, « La connectivité et les services digitaux au cœur de la nouvelle offre inOui de la SNCF », sur usine-digitale.fr, article du 29 mai 2017 (consulté le 30 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]