Impregilo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Impregilo S.p.A.

Création 1995
Dates clés 1929 création de Fiat Impresit
1989 fusion Impresit-Cogefar
Personnages clés
Forme juridique S.A.
Slogan De tous les actes, le plus complet est celui de construire (Paul Valery)
Di tutti gli atti il più completo è costruire.
Siège social Sesto San Giovanni Milan
Drapeau d'Italie Italie
Activité Ingénierie - Constructions - Génie civil
Effectif 15.000
Site web http://www.impregilo.it

Chiffre d’affaires (2009) 2,7 Mds €
Résultat net 77,6 M €

Impregilo SpA (BIT : IPG) est le principal groupe italien de bâtiment et travaux publics dont le siège social est situé à Sesto San Giovanni près de Milan. Son chiffre d'affaires est d'environ 2,7 milliards d'euros pour un résultat brut de 130,5 millions d'euros (2007).

Le groupe est présent dans quatre secteurs d'activités :

  • Réalisation de grands ouvrages : routes, autoroutes, ponts, tunnels, voies ferrées, centrales électriques...
  • Systèmes pour l'environnement : traitement des eaux, usines de dessalement, usines de traitement des déchets urbains, production d'électricité à partir de déchets...
  • Concessions de service public : aéroports, autoroutes, distribution d'eau...
  • Services immobiliers : gestion technique et maintenance d'ensembles immobiliers, d'hôpitaux, d'universités, etc.

Impregilo est une société cotée à la bourse de Milan. Son capital social est de 716 millions d'euros et l'entreprise dispose d'un carnet de commandes qui s'élève à plus de 13 milliards d'euros.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1929, le groupe Fiat SpA disposait d'un secteur spécialisé dans les grands ouvrages de génie civil et la construction d'usines, Fiat Impresit.

Fin 1989, Fiat Impresit et Cogefar, autre grande entreprise italienne de constructions fusionnent pour créer Cogefar-Impresit. Quelques années plus tard, en 1995, les entreprises Girola et Lodigiani, avec qui Fiat Impresit travaillait souvent à l'étranger, rejoignent la nouvelle entité et forment le groupe Impregilo (Impre-Gi-Lo). D'autres sociétés furent ensuite rachetées comme la société d'ingénierie Castelli. Franco Carraro fut nommé président cette même année.

Depuis la fin 2005, environ 30 % du capital est détenu par le groupe italien Igli à la suite de la cession de la part détenue par Gemina, jusqu'alors actionnaire de référence du groupe.

En 2006, Fisia Italimpianti et sa filiale Fisia Babcock reviennent dans le giron d'Impregilo SpA à 100 %. Des voix persistantes dans les milieux financiers soutiennent que les groupes Impregilo et Astaldi SpA, les deux majors du secteur en Italie vont fusionner.

En février 2007, le capital du groupe Igli est uniformément réparti entre ses 3 actionnaires : les sociétés Argofin du groupe Gavio SpA, Autostrade SpA de la famille Benetton et Immobiliare Lombarda du groupe Ligresti.

Principaux secteurs d'activité[modifier | modifier le code]

Le groupe Impregilo intervient au niveau mondial dans différentes spécialités :

  • Les grands projets :
    • Aéroports
    • Autoroutes
    • Barrages, centrales hydro-électriques, à gaz où nucléaires
    • Voies ferrées normales et à grande vitesse comme la ligne Alta Velocità-Alta Capacità Tortona/Novi Ligure-Gênes (ligne TGV)
    • Tunnels
    • Métros
    • Ponts et viaducs
    • Ports et ouvrages maritimes
  • Systèmes pour l'environnement
    • Usines de dessalement d'eau et stations de traitement des eaux potables
    • Stations d'épuration des eaux usées
    • Incinérateurs
  • Constructions
    • Bâtiments industriels et logements
    • Bâtiments publics
    • Hôpitaux et cliniques
  • Concessions de service public
    • Autoroutes
    • Aéroports
    • Hôpitaux

Principaux marchés[modifier | modifier le code]

Bien que le groupe ait déjà travaillé dans quasiment tous les pays du monde, ses marchés principaux sont :

Les principales réalisations[modifier | modifier le code]

Les projets auxquels Fiat Impresit avant et Impregilo maintenant ont participé comprennent des bâtiments de services publics, des autoroutes, des aéroports, des systèmes de captage, transport et approvisionnement en eau, l'élimination des déchets, des hôpitaux et l'aménagement du territoire. Outre la construction de la quasi-totalité des usines du groupe Fiat dans le monde, les ouvrages les plus importants sont:

Impregilo, en association avec la société espagnole Sacyr Vallehermoso et deux autres sociétés, le belge Jan de Nul et le panaméen Cusa, a remporté l'appel d'offres pour l'agrandissement du canal de Panama qui doit être achevé en 2014[12].

Impregilo a travaillé également sur le Tunnel de base du Saint-Gothard, qui a été inauguré le 1er juin 2016.

Impregilo est le principal partenaire du consortium d'entreprises pour le projet de construction du Pont de Messine qui a été relancé par le Président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, le 6 mars 2009. L'ouvrage devrait être terminé en 2016[13].

Le pont de Messine[modifier | modifier le code]

Article connexe : Pont de Messine.

En octobre 2005, le groupe Impregilo, mandataire d'un groupement d'entreprises, est déclaré adjudicataire de l'appel d'offres international lancé par l'État italien pour le financement et la construction du Pont sur le détroit de Messine, en battant sur le fil l'autre groupe en lice, l'italien Astaldi SpA. Le montant global du marché était de 3,88 milliards d'euros. Le projet et les travaux devaient être terminés en 70 mois (6 ans).
Le marché global a été signé par le premier gouvernement Berlusconi le 27 mars 2006.

L'approbation du projet définitif et donc des plans d'exécution par le Comité interministériel italien de programmation économique (CIPE) et par la société concessionnaire "Stretto di Messina" dirigée par Impregilo, devait intervenir sous 10 mois après la signature du marché global. Durant ce laps de temps, c'est-à-dire jusqu'à l'été 2007, le gouvernement italien et la société « Stretto di Messina S.p.A. » pouvaient renoncer au projet. L'abandon du projet par le gouvernement italien comportait une pénalité croissante avec la date à laquelle cette décision serait prise et notifiée aux parties.

C'est en octobre 2007 que le Parlement italien, issu des élections qui renversèrent la majorité Berlusconi, vota l'abandon du projet et la dissolution de la société Stretto di Messina. La proposition de la majorité et du gouvernement Prodi n'a pas été retenue, à cause du refus du parti Italia dei Valori d'Antonio Di Pietro[14], qui voulait intégrer la société Stretto di Messina dans l'Azienda Nazionale Autonoma delle Strade (ANAS), une forme de Direction de l'équipement italienne.

L'usine d'incinération de Naples[modifier | modifier le code]

En 2000, la société Fibe créée lors du regroupement des activités de traitement des ordures ménagères des sociétés Fisia, Impregilo, Babcock et Evo Oberrhausen, est désignée adjudicataire à la suite de l'appel d'offres d'État pour la réalisation de l'ensemble d'incinération des ordures ménagères de la région et de la collecte des déchets. Les sociétés Fibe et Fibe Campania sont des sociétés appartenant au groupe Fisia, contrôlé à 100 % par Impregilo.

Une des raisons principales pour lesquelles le groupe Impregilo a remporté ce contrat était la durée réduite d'étude et de construction de l'incinérateur. Les délais annoncés étaient de seulement 300 jours ouvrés pour la réalisation du complexe d'Acerra[15].

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

  • Président : Massimo Ponzellini
  • Vice-Président : Giovanni Castellucci aussi conseiller de Atlantia,
  • Vice-Président : Antonio Talarico aussi conseiller de Immobiliare Lombarda SpA, Milano Assicurazioni SpA et de Fondiaria Sai
  • Administrateur délégué : Alberto Rubegni,
  • Conseiller : Andrea Novarese aussi conseiller de Meliorbanca, Alerion Industries et Gemina,
  • Conseiller : Marcello Gavio,
  • Conseiller : Nicola Fallica aussi conseiller de Immobiliare Lombarda SpA,
  • Conseiller : Maurizio Maresca aussi consultant de la municipalité de Gènes,
  • Conseiller : Claudio Cominelli,
  • Conseiller : Giuseppe Piaggio aussi conseiller de Atlantia,
  • Conseiller : Alberto Sacchi aussi conseiller de Autostrada Torino Milano SpA et de SIAS SpA,
  • Conseiller : Alfredo Cavenenghi,
  • Conseiller : Andrea Gardelli,
  • Conseiller : Beniamino Gavio aussi conseiller de SIAS SpA,

Composition du conseil d'administration au 7 décembre 2007 selon les communications officielles déposées auprès de la "Commissione Nazionale per le Società e la Borsa" Consob, la COB italienne.

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

La majorité du capital du groupe Impregilo est détenu par IGLI SpA à hauteur de 29,866 %. IGLI SpA regroupe principalement Autostrade per l'Italia SpA du groupe Benetton, Argo Finanziaria du groupe Gavio et Immobiliare Lombarda du groupe Fondiaria Sai.

Les autres actionnaires sont :

Quelques fonds d'investissement sont aussi présents :

  • Centaurus Capital LP - 5,828 %
  • FMR LLC - 5,104 %
  • S.W. Mitchell Capital LLP - 3,156 %
  • DWS Investments Gmbh - 2,402 %
  • Gandhara Advisors Europe LLP - 2,157 %

Participations au 4 février 2008 selon les données Consob.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]