Impact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Impact (homonymie).
Impacts d'artillerie lourde sur le blindage d'un Jagdpanzer V.

Un impact est une collision entre deux corps. Il est utilisé en physique, et au figuré, par anglicisme, comme synonyme de conséquence, d'effet, de répercussion, etc.

Le sens figuré n'est pas accepté par tous les dictionnaires.

Physique[modifier | modifier le code]

Au départ, l'impact désigne habituellement le choc d'un projectile à l'endroit de sa chute, appelé point d'impact. Par extension, un impact peut être le trou laissé par le projectile au moment de l'impact.

Gestion des risques, évaluation socioéconomique et environnementale[modifier | modifier le code]

Le mot impact a été utilisé par extension dans la langue anglaise pour désigner les retentissements (indirects ou non) d'un événement, d'un processus, d'une activité, d'une infrastructure sur l'environnement, la santé, l'économie, etc.

Il est entré par la suite (au XXe siècle seulement semble-t-il) dans la langue française[1] par traduction littérale.

On le retrouve aujourd'hui couramment utilisé par exemple dans l'expression « étude d'impact » dans les domaines de l'environnement, du social, de l'économie, de l'éducation ou de la santé, pour étudier les effets d'une politique.

Dans le domaine de l'économie, du commerce et de la gestion, l'impact concerne les effets sur les affaires d'une organisation, notamment sur les niveaux de services convenus et attendus, les concurrents, le marché et les clients. On distingue les effets ou conséquences attendus et les effets inattendus d'un événement sur le projet, sur l'actif informationnel ou sur l'environnement, et qui peut influer sur l'atteinte des objectifs de l'organisation.

En français, l'impact correspond souvent aux effets négatifs d'une action, d'un évènement, d'une construction ou d'un changement de contexte : Impacts environnementaux (effets sur les écosystèmes, les services écosystémiques, les espèces, etc), impacts sanitaires (effets sur la santé), impacts psychosociaux, impacts économiques (les pertes financières induites, et plus généralement à l'impact sur les objectifs fondamentaux de l'organisation, tous n'étant pas traduisibles en termes financiers).

Une convention internationale dite Convention d'Espoo (1991) porte sur l'évaluation, la réduction et l'évitement des impacts environnementaux transfrontaliers. Il existe également une association internationale pour l'évaluation environnementale : International Association for Impact Assessment, basée aux États-Unis (http://www.iaia.org/) qui coopère avec l'ONU et la Convention d'Espoo, produit des guides, des formations, des colloques et conférences et dispose d'un Wiki (en anglais) sur le thème de l'évaluation environnementale[2]

Connotation[modifier | modifier le code]

L'impact potentiel est l'un des éléments de la vulnérabilité. On parle quelquefois de gravité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fonction : Risk management. Catherine Véret, Richard Mekouar. Dunod. 2005. ISBN 2 10 048697 7
  • 100 questions pour comprendre et agir. Gestion des risques. Jean-Paul Louisot, avec la participation de Jacques Lautour. AFNOR. CARM Institute.