Imogen Stuart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Imogen Stuart
Imogen Stuart.jpg

Imogen Stuart

Naissance
Nationalité
Activité

Imogen Stuart (née le 25 mai 1927 à Berlin) est une sculptrice germano-irlandaise[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stuart a appris la sculpture dès son plus jeune âge . Au fur et à mesure de la montée du nazisme, sa mère, elle, et sa sœur ont quitté l'Allemagne. Après la Seconde Guerre mondiale, ils s'unissent avec Werner.

En 1945, Stuart a commencé à étudier sous les cours d'Otto Hitzberger, qui lui a enseigné la sculpture en utilisant des matériaux différents. Elle a rencontré son futur mari, l'Irlandais Ian Stuart[2] en 1948, et en 1949, les deux rejoignent l'Irlande ensemble. Le jeune sculpteur, né protestant, s'est intéressé à l'héritage religieux irlandais et se convertit au catholicisme. Les deux se marient en 1951 et s'installent dans le château de Laragh près de Glendalough. Ils auront trois filles : Aoibheann, Siobhan et Aisling.

Mary Immaculate College[modifier | modifier le code]

Les Sœurs de Mercy ont commandé trois pièces majeures de Stuart en 1958. Depuis lors, d'autres pièces ont été ajoutés à la collection College, où 15 pièces de l'œuvre de Imogen sont exposés.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Ses œuvres les plus connues sont probablement le monumental Jean-Paul II au Maynooth College et l'autel sculpté dans la chapelle de l'University College Cork. Elle est un des sculpteurs le plus prolifique de l'Eglise en Irlande, et ses œuvres sont exposées dans les chapelles et les églises à travers le pays. Néanmoins, son travail dépasse la religion, par exemple un buste commandé de l'ex-président Mary Robinson qui se trouve à Aras Uachtaráin (la résidence présidentielle à Dublin). Un livre sur sa vie professionnelle et a été publié en 2002 (Imogen Stuart, Four Courts Press), avec une introduction de Brian Fallon et un hommage de Peter Harbison.

Elle est membre de Aosdána.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview with Miriam O'Callaghan, Miriam Meets, RTÉ Radio 1, 20 May 2012
  2. Fils de Iseult Gonne.

Liens externes[modifier | modifier le code]