Immeuble Lavirotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavirotte.
Immeuble Lavirotte
Immeuble Lavirotte 2007.jpg
Vue générale de la façade sur la rue.
Présentation
Destination initiale
Immeuble d'habitation
Destination actuelle
Immeuble d'habitation
Architecte
Construction
1900
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Patrimoine du XXe s.
Inscrit MH (façade et toit en , façade, toit, vestibule, escalier et cage d'escalier en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Arrondissement
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte du 7e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 7e arrondissement de Paris
Red pog.svg

L'immeuble Lavirotte (ou immeuble d'Alexandre Bigot) est un immeuble d'habitation situé à Paris, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'immeuble est situé au 29, avenue Rapp, dans le 7e arrondissement de Paris.

Description[modifier | modifier le code]

Détail de la porte d'entrée de l'immeuble.

L'édifice est un immeuble de rapport de 6 étages. La façade porte des décorations de style art nouveau et utilise du grès flammé.

Historique[modifier | modifier le code]

L'immeuble est construit par l'architecte Jules Lavirotte en 1900, pour le compte du céramiste Alexandre Bigot ; le décor de la façade, en céramique, offre à Bigot une surface d'exposition pour ses produits. Les sculpteurs Théobald-Joseph Sporrer, Firmin Michelet, Alfred Jean Halou et Jean-Baptiste Larrivé réalisent les sculptures.

L'immeuble est lauréat du concours de façades de la ville de Paris en 1901.

29 avenue Rapp.jpg

Protection[modifier | modifier le code]

La façade et la toiture sur rue sont inscrites au titre des monuments historiques en 1964[1]. Les façades et toitures sur rue et sur cour, le hall d'entrée, l'escalier et sa cage sont inscrits par arrêté du [2].

L'immeuble est également labellisé « patrimoine du XXe siècle ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Immeuble », notice no PA00088782, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. JORF n°0095 du 22 avril 2016 texte n° 55 Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2015

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]