Imbut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


L'Imbut (Embut signifie entonnoir en provençal) est le nom propre d'un lieu-dit des Gorges du Verdon où se trouve un siphon naturel créé par un chaos rocheux.

Description[modifier | modifier le code]

À cet endroit des gorges, les falaises se resserrent et la rivière disparaît sous un énorme chaos rocheux. Le Verdon a creusé à cet endroit deux ou trois galeries souterraines, dont une sorte de chambre de près de 30 mètres de haut, avec un siphon, qui fait le plaisir de certains canoéistes chevronnés.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1928, Robert de Joly est le premier à franchir l’Imbut, en utilisant un scaphandre : ce passage permet de démontrer que l’Imbut n’est pas une perte, mais un simple passage souterrain[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Allain Collomp, La découverte des gorges du Verdon : histoire du tourisme et des travaux hydrauliques, Édisud, 2002, (ISBN 2-7449-0322-1), p 99