Imagina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Imagina
Création 1981
Dates clés 1981, 1985, 1986, 2000, 2002, 2004, 2011
Fondateurs INA
Personnages clés Jean l'Herbon de Lussats, Yves Louchez, Laurent Puons, Philippe Quéau, David Tomatis[1]
Forme juridique Association Monégasque
Slogan The European 3D Simulation and Visualisation Event
Siège social Monaco
Drapeau de Monaco Monaco
Direction Laurent Puons
Activité Architecture, Urbanisme, Paysage, Digital Entertainment, Industrie, Santé
Produits Applications, Solutions, Techniques 3D
Société mère Monaco Mediax
Site web « imagina.ina.fr » (version du 29 octobre 2018 sur l'Internet Archive) : années 1995-2000

Le forum international des nouvelles images, qui prend en 1986 le nom d’Imagina, est un salon dédié aux nouvelles technologies de 1981 à 2011 à Monaco.

Il est organisé tous les ans par l'Institut national de l'audiovisuel (INA) de 1981 à 2000 dans le cadre du Festival de télévision de Monte-Carlo[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La compétition des prix « Pixel-INA » est créée en 1985 pour récompenser les œuvres les plus créatives réalisées avec des images de synthèse[3]. Chaque prix décerné donne lieu à la remise d'une théière, symbole de la création d'images par ordinateur depuis 1975 et la fameuse théière de Newell.

La 11e édition du salon, en 1992, est consacrée « À la conquête des mondes virtuels » avec la représentation d'animations, de l'art génétiques et des effets spéciaux[4]. En 1993, le thème principal du forum est dédié au « temps réel et ses nombreuses applications en matière de communication et d'univers virtuel ». Des sessions de téléprésence et de télé-virtualité sont organisées pour partager un même tableau noir[5]. En 1995, la thématique dédiée au forum porte sur l'« Ère Cyber ». Deux présentations sont effectuées avec l'utilisation des données de GPS : la régate sportive de voile de la Coupe Louis-Vuitton permettant de retracer en temps réel les trajectoires des concurrents et un assistant de déplacement pour les aveugles dont le Pr Reginald Colledge (lui-même aveugle) effectue la démonstration d'être guidé dans n'importe quelle situation de repérage[6],[7]. Le thème de la manifestation de l'année 1998 est « le numérique intégral »[8].

À la suite du désengagement de l'INA en , l'association organisatrice MonacoMediax[9] entreprend de modifier le concept de la manifestation[10]. Le salon se déroule ensuite en début d'année au Grimaldi Forum de Monaco de 2002 à 2012.

Imagina est le rendez-vous incontournable des professionnels de la 3D en Europe.

Depuis 2011, la manifestation a disparu. La marque « Imagina » est récupérée par un congrès de dentistes[11].

Compétition[modifier | modifier le code]

Imagina Awards

Le but des « Imagina Awards » (ayant succédé aux Prix « Pixel-INA » à partir de 2002) est de promouvoir la bonne utilisation de la 3D, identifier les références du marché, mettre à l'honneur les étoiles montantes, encourager les visionnaires, récompenser les innovateurs, partager le savoir et les expériences, favoriser les collaborations et améliorer les connaissances.

La compétition récompense la qualité d'une image de synthèse, la pertinence d'un scénario, mais aussi les valeurs des progrès industriels offerts à un métier. Ainsi, il s'agit de valoriser des analyses, des études et des projets réalisés grâce aux technologies 3D en promouvant les bénéfices qu’elles apportent à un métier en phase de transition vers la 3D.

Pour le lauréat, c’est un moyen de se distinguer, développer sa notoriété et se voir récompensé pour ses efforts d’adaptation entrepris.

Dix trophées sont remis par des jurys de professionnels dans quatre catégories :

Architecture
  • Meilleur Film de Communication ;
  • Meilleure Animation Technique.
Industrie
  • Meilleur Design et Communication.
Urbanisme et Paysage
  • Trophée 3D de l’Aménagement du Territoire ;
  • Trophée 3D de la Gestion du Territoire ;
  • Trophée 3D de la Valorisation du Territoire.
Digital Entertainment
  • Meilleur Court Métrage ;
  • Meilleur Projet Étudiant ;
  • Meilleurs Effets Spéciaux ;
  • Meilleur Film Publicitaire ou Meilleur Clip Vidéo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Journée d’étude : Les débuts d’Imagina », sur hist3d.fr, (consulté le ).
  2. [vidéo] Yves Louchez : Imagina, des pionniers à l'apogée sur Vimeo, Circle-icons-clock.svg 35 min 25 s (consulté le ).
  3. « Le 5e forum international des nouvelles images », sur Le Monde diplomatique, (consulté le ).
  4. « Imagina 92 : À la conquête des mondes virtuels », ST Magazine, Paris, Pressimage, no 60,‎ , p. 26 / 116 (lire en ligne, consulté le ).
  5. Guillaume le Pennec (alias Dogue de Mauve), « Imagina 93 : Temps réel et mondes virtuels », Tilt, Paris, no 110,‎ , p. 34 / 157 (ISSN 0756-1059, lire en ligne, consulté le ).
  6. Pascal Rullier, « Imagina 1995 », Amiga News, Toulouse, News Édition,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. René Berger, L'origine du futur, Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Transdisciplinarité », , 305 p., 21 cm (ISBN 2-268-02206-4, OCLC 35646945, BNF 35854640, SUDOC 004029364, présentation en ligne, lire en ligne Accès limité), p. 107.
  8. Stéphane Singier, « Imagina'98, le numérique intégral », Animation World Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « Site officiel de MonacoMediax » (consulté le ).
  10. Brevets : Imagina (FR1334357, 1985, INA), (FR94527643, 1994, MonacoMediax), (WO628326, 1994, Gouvernement de la principauté de Monaco), (FR97682475, 1997, INA) et (EM000601823, 1997, MonacoMediax) (consulté le ).
  11. Nathalie Schuller (trad. Bénédicte Claudepierre), « Imagina Dental, un congrès dentaire de pointe des technologies digitales et esthétiques », sur fr.dental-tribune.com, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Barda, Olivier Dusanter, Jacques Notaise, Dictionnaire du multimédia. Audiovisuel, informatique, télécommunications, 2e édition, AFNOR, 1996.
  • Patrick Louguet et Fabien Maheu, Cinéma(s) et nouvelles technologies : continuités et ruptures créatives, Paris, L'Harmattan, coll. « Cahiers du CIRCAV, no 22 », , 340 p., 22 cm (ISBN 2-2965-5569-1 et 978-2-2965-5569-3, OCLC 779704695, BNF 42563281, SUDOC 158280326, présentation en ligne, lire en ligne Accès limité), p. 75.
  • Le Livre d'Imagina : 10 ans d'images de synthèse, Institut National de l'Audiovisuel - Festival de télévision de Monte-Carlo. Paris, 1990.
  • Frédéric Boullier, Imagina, l'espace cyber, , PC Team n°1, p. 20-24.

Documentaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]