Ils étaient trois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ils étaient trois
Titre original These Three
Réalisation William Wyler
Scénario Lillian Hellman
Sociétés de production Samuel Goldwyn
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 93 minutes
Sortie 1936

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ils étaient trois (These Three) est un film américain réalisé par William Wyler, sorti en 1936.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Martha Dobie et Karen Wright sont deux directrices inséparables d'une institution pour jeunes filles, bâtie à partir d'une ancienne ferme délabrée. Mais leur solide amitié est troublée par le docteur Joseph Cardin, le futur époux de Karen et l'amoureux secret de Martha, qu'elles ont rencontré lors de la construction de leur école.

Les deux femmes hébergent une tante de Martha, Lily Mortar, vieille actrice insupportable et acariâtre. Un jour, sa nièce prie Lily de quitter la maison. La tante, toujours en veine de ragots, insinue méchamment que Martha souhaite se débarrasser d'elle pour rester seule avec Joseph et tromper Karen. Indignée, Martha la chasse de l'école. Mais les accusations mensongères de Lily ont été entendues par deux élèves au comportement opposé : la première, Mary, petite-fille de Mrs Tilford, la bienfaitrice de l'école, est une enfant menteuse et méchante tandis que la seconde, Rosalie, naïve et timide, est terrorisée par Mary. Mary, en suivant les quolibets de Lily qu'elle a entendus lors de la dispute entre Martha et sa tante, discréditer l'école; elle raconte à sa grand-mère qu'il s'y passe la nuit des choses sexuelles entre Joe et Martha auxquelles des fillettes ne devraient pas assister. Des mensonges que Rosalie confirme sous la menace de voir Mary dénoncer le vol d'un bracelet qu'elle a commis. Le scandale éclate et le trio amoureux est humilié. Les parents retirent leurs enfants de l'école en raison de l'immoralité des institutrices et de la liaison entre Joe et Martha inventée de toutes pièces par Lily et Mary. Joseph, Karen et Martha perdent leur procès en diffamation contre Mrs Tilford : leur réputation est ruinée. Joseph, chassé de son hôpital et désormais sans emploi, part seul pour Vienne : Karen lui a avoué qu'elle craignait parfois qu'il existât une part de vérité dans tous les mensonges concernant ses rapports avec Martha.

La petite Rosalie reconnaît enfin avoir menti. S'il est trop tard pour réparer le tort fait à la réputation des trois amis, rien ne peut séparer désormais Joseph et Karen, toujours amoureux l'un de l'autre. Martha n'a pas d'autre choix que d'accepter leur amour réciproque mais elle a retrouvé toute la confiance de son amie Karen.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]