Illicite (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Illicite

Album de Jacques Higelin
Sortie 4 novembre 1991
Enregistré printemps / été 1991
Studio plus XXX / studio Miraval / Studio de la Blaque / Dakar
Durée 57 min 27 s
Genre Chanson française
Format 33 tours, cassette, CD
Producteur S. Devesvre / S. Cortella / J. Higelin
Label EMI

Albums de Jacques Higelin

Singles

Ce qui est dit doit être fait / Criez priez

Illicite est le titre d'un album de Jacques Higelin, sorti le 4 novembre 1991. Sans être un album-concept, le thème central est celui de la naissance, en général, et en particulier la naissance de sa fille Izïa, dont il est question dans « Ce qui est dit doit être fait » « Ballade pour Izia », « L'homme oiseau » et « Criez priez ».

Il n'y a pas de nom (pour le repos de son âme) est chantée avec la participation de Paul Personne (non mentionné sur l'album).

Chansons[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Durée
1. We are the show men 4:42
2. Ce qui est dit doit être fait 4:23
3. Illicite 6:14
4. Ballade pour Izia 7:26
Face B
No Titre Durée
1. L'homme oiseau (9:21 sur la version CD) 6:14
2. Il n'y a pas de nom (pour le repos de son âme) 9:06
3. Criez priez 4:06
4. Les ailes du silence 6:45

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Jacques Higelin : Voix, Piano
  • Sébastien Cortella : Claviers, arrangements sur Criez priez et Illicite
  • Chikara Tsuzuki : Harmonicas
  • David Salkin : Batterie, guitares electriques sur Illicite
  • Nicolsa Fiszman : Basses, guitare acoustique sur il n'y a pas de nom, piano sur L'homme-oiseau, banjo sur ce qui est dit doit être fait.
  • Dominique Mahut : percussions

Invités[modifier | modifier le code]

  • Paul Personne : guitare electrique sur We are the show-men et Il n'y a pas de nom
  • Doudou N'Ddiaye Rose et la chorale Julien Jouga : tambours et voix sur Criez priez
  • Jon Handelsman : saxophones, arrangement des cuivres de We are the show-men

Notes[modifier | modifier le code]

  • Paroles et musiques : Jacques Higelin.