Illacme plenipes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la faune
Cet article est une ébauche concernant la faune.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Illacme plenipes est une espèce de mille-pattes diplopodes de la famille des Siphonorhinidae

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique du comté de San Benito en Californie aux États-Unis. Elle ne se rencontre que sur un territoire réduit de 4,5 km de diamètre dans les collines du Nord-Ouest du chaînon Gabilan[1].

Description[modifier | modifier le code]

Parmi environ les 12 000 espèces de mille-pattes, Illacme plenipes est celle ayant le plus grand nombre de pattes observé à ce jour. Les femelles ont de 486 à 750 pattes sur 192 métamères et les mâles de 318 à 562 pattes[1]. L'animal est fin, blanc et d'une longueur de un à trois centimètres. Détritivore, Il possède un appareil buccal rudimentaire et une paire d'antenne assure les fonctions sensorielles. Ses nombreuses pattes sont pourvues à l'extrémité de griffes qui lui permettent de creuser l'humus et de s'agripper aux cailloux de grès présent dans son écosystème[2].

Cette espèce n'a pas été observée de 1926 à 2005, elle a été retrouvée en automne 2005[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cook & Loomis, 1928 : Millipeds of the order Colobognatha, with descriptions of six new genera and type species, from Arizona and California. Proceedings of the United States National Museum, vol. 72, n. 18, p. 1-26 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marek, Shear & Bond , 2012 : A redescription of the leggiest animal, the millipede Illacme plenipes, with notes on its natural history and biogeography (Diplopoda, Siphonophorida, Siphonorhinidae). ZooKeys, n. 241, p. 77–112 (texte intégral)
  2. http://www.maxisciences.com/mille-pattes/un-mille-pattes-bat-le-record-du-plus-grand-nombre-de-pattes_art27537.html
  3. Marek & Bond, 2006 : Rediscovery of the world’s leggiest animal. Nature, vol. 441, p. 707-707