Ilaria Sanguineti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ilaria Sanguineti
Mur de Huy 29 Sanguineti Fleche Wallonne 2017.jpg
Ilaria Sanguineti lors de la Flèche wallonne 2017
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
SanremoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles
2013Bepink
2015-2017Bepink
2018-Valcar PBM

Ilaria Sanguineti (née le à San Remo) est une coureuse cycliste italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle pratique le patinage et l'athlétisme dans sa jeunesse. Son frère Davide pratique le cyclisme, c'est ce qui la pousse à s'y essayer. Elle a de nombreux succès dans les catégories jeunes. Elle participe notamment au championnat du monde juniors 2012 à Fauquemont. Elle étudie l'hôtellerie à Arma di Taggia[1],[2].

En 2013, le contrôle antidopage qu'elle a subi lors du Trofeo Longa Village le 7 juillet s'avère positif au clostebol (en), un produit de la catégorie des stéroïde anabolisant. Elle se défend en affirmant avoir utilisé la pommade cicatrisante Trofodermin à l'issue de la deuxième étape du Tour d'Italie. Ce produit vendu librement contient la-dite substance. Elle est suspendue en octobre pour dopage pour une durée de quinze mois par la TNA. Elle peut revenir à la compétition le [3],[4].

En 2015, sur la première étape du Tour de Bretagne, elle s'échappe à trente-cinq kilomètres de l'arrivée et s'impose en solitaire avec plus de deux minutes d'avance sur le peloton. Malgré une vingt-deuxième place lors du contre-la-montre, sa marge est suffisante pour lui permettre d'obtenir la victoire finale sur l'épreuve[1].

Au Championnat d'Europe sur route espoirs, elle s'échappe avec la Néerlandaise Anouska Koster à quarante-sept kilomètres de l'arrivée. Elles se font rejoindre à deux kilomètres de la ligne par la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et la Néerlandaise Thalita de Jong. Ilaria Sanguineti lance le sprint mais se fait remonter par la Polonaise. Elle gagne donc la médaille d'argent, qu'elle dédie à Chiara Pierobon[5].

Au Tour de l'Ardèche, elle percute une voiture et se casse la clavicule. Cela met un terme à sa saison[6].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès par années[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2015 2016 2017
Classement UCI 59e 118e 105e

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) « Ilaria Sanguineti ha vinto il Tour de Bretagne », sur La Stampa (consulté le 14 février 2016)
  2. (it) « Ilaria Sanguinetti: "il ciclismo...la mia grande passione" », sur Ventimiglia (consulté le 14 février 2016)
  3. (it) « Ciclismo, il ritorno di Yaya Sanguineti: “Periodo difficile, ma adesso…” », sur Oasport (consulté le 14 février 2016)
  4. (it) « ANTIDOPING: Il TNA squalifica la ciclista Ilaria Sanguineti per 15 mesi », sur CONI (consulté le 14 février 2016)
  5. (it) « EUROPEI STRADA: Ilaria Sanguineti argento al fotofinish », sur magliaazzurra.federciclismo.it (consulté le 14 février 2016)
  6. (it) « Ciclismo: Yaya Sanguineti investita da un’auto in corsa, clavicola ko », sur oasport (consulté le 14 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]