Iléus paralytique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'iléus paralytique est un arrêt du transit consécutif à un stress péritonéal.

Ce traumatisme peut être[1] :

  • mécanique, comme dans la plaie par impact ;
  • chimique, comme dans la perforation d'ulcère digestif ;
  • infectieux, comme dans la péritonite ;
  • inflammatoire, comme dans la pancréatite ;
  • métabolique, comme dans l'hypokaliémie ;
  • médicamenteux, comme les opiacés[2].

Des vomissements et un arrêt des matières et des gaz sont survenus, avec parfois une haleine fécaloïde[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Schwenter F, Dominguez S, Meier R, Oulhaci-de Saussure W, Platon A, Gervaz P, Morel P, « Occlusion grêle aiguë : traitement conservateur ou chirurgical ? [Acute small bowel obstruction: conservative or surgical treatment?] », Rev Med Suisse, vol. 7, no 300,‎ , p. 1341-4, 1346-7. (PMID 21815533, lire en ligne [html]) modifier
  2. Eva Arn, Ralph Fabian Stärkle, Jan Soyka et Stefan Breitenstein, « Iléus — causes et options thérapeutiques », Forum Med Suisse, vol. 14, no 44,‎ , p. 813-9. (lire en ligne [PDF])