Iléus paralytique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'iléus paralytique est un arrêt du transit consécutif à un stress péritonéal.

Ce traumatisme peut être[1] :

  • mécanique, comme dans la plaie par impact ;
  • chimique, comme dans la perforation d'ulcère digestif ;
  • infectieux, comme dans la péritonite ;
  • inflammatoire, comme dans la pancréatite ;
  • métabolique, comme dans l'hypokaliémie ;
  • médicamenteux, comme les opiacés[2].

Des vomissements et un arrêt des matières et des gaz sont survenus, avec parfois une haleine fécaloïde[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Schwenter F, Dominguez S, Meier R, Oulhaci-de Saussure W, Platon A, Gervaz P, Morel P, « Occlusion grêle aiguë : traitement conservateur ou chirurgical ? [Acute small bowel obstruction: conservative or surgical treatment?] », Rev Med Suisse, vol. 7, no 300,‎ , p. 1341-4, 1346-7. (PMID 21815533, lire en ligne [html]) modifier
  2. Eva Arn, Ralph Fabian Stärkle, Jan Soyka et Stefan Breitenstein, « Iléus — causes et options thérapeutiques », Forum Med Suisse, vol. 14, no 44,‎ , p. 813-9. (lire en ligne [PDF])