Ikiryō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ikiryō (生霊) extrait du Gazu Hyakki Yagyō de Toriyama Sekien

Ikiryō, ou shōryō, seirei, ikisudama (生霊?, lit. « fantôme vivant »), dans la croyance populaire et la fiction japonaises, se réfère à un esprit qui quitte le corps d'une personne vivant et hante par la suite d'autres personnes ou des lieux, parfois sur de grandes distances[1],[2],[3]. Le terme est utilisé par opposition avec shiryō, qui désigne l'esprit de ceux qui sont déjà décédés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ikiryō » (voir la liste des auteurs).

  1. Ikeda 1959, p. 186–190 (ja)
  2. Konno 1969, Chapitre 3 (Ikiryō no yūri), pp.63–98 (ja)
  3. Peter Bernard Clarke, Japanese new religions: in global perspective, Volume 1999, Routledge, (ISBN 978-0-7007-1185-7), p. 247

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yasusaburō (彌三郎?) Ikeda (池田?), Nihon no yūrei (日本の幽霊?), Chuokoron,‎ (1re éd. 1959) (ISBN 978-4-12-200127-5)
  • Tokihiko (時彦?) Ōtō (大藤?), Sōgō nihon minzoku goi (綜合日本民俗語彙?), vol. 1, Heibonsha,‎
  • Ensuke (円輔?) Konno (今野?), Nihon kaidanshū yūrei hen (日本怪談集 幽霊篇?), vol. 1, Chuokoron-Shinsha,‎ (1re éd. 1969), snippet (ISBN 978-4-12-204464-7, lire en ligne)
    • Chapitre 1 Sugata naki maboroshi (姿なきマボロシ?), pp. 11–36
    • Chapitre 2 Hitodama kō (人魂考?, Thoughts on the soul flame), pp. 37–62
    • Chapitre 3 Ikiryō no yūri (生霊の遊離?, Peregrination of the living soul'), pp. 63–98
    • Chapitre 4 Tamashī no wakare (たましいの別れ?, Souls bidding farewell), pp. 100–125
  • Katsumi (克己?) Tada (多田?), Yōkai gahon: kyōka hayakumonogatari (妖怪画本 狂歌百物語?), Kokusho kankōkai (国書刊行会?),‎ (ISBN 978-4-3360-5055-7), « Yōkai soran (妖怪総覧?) »
  • Edo Kaidanshū (江戸怪談集?), vol. 2, Iwanami,‎ (ISBN 978-4-00-302572-7), « Sorori monogatari (曾呂利物語?) »
  • Marinus Willem de Visser, Ancient Buddhism in Japan, vol. 1, E.J. Brill, (lire en ligne)