Ij (Russie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

57° 14′ 07″ N 53° 19′ 58″ E / 57.2353, 53.3328 ()

Ij
Le réservoir d'Ijevsk.
Le réservoir d'Ijevsk.
Caractéristiques
Longueur 259 km [1]
Bassin 8 510 km2 [1]
Bassin collecteur Volga
Débit moyen 34,1 m3/s [1]
Régime nival
Cours
· Coordonnées 57° 14′ 07″ N 53° 19′ 58″ O / 57.23528, -53.33278 (Source - Ij)  
Confluence la Kama
· Altitude env 62 m
· Coordonnées 56° 02′ 15″ N 52° 54′ 04″ O / 56.0375, -52.90111 (Confluence - Ij)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Russie Russie
Républiques de Russie Oudmourtie, Tatarstan
Principales villes Ijevsk, Agryz

L'Ij (en russe : Иж ; en oudmourte : Оӵ, Otš ; en tatar : Иж / İj) est une rivière d'Oudmourtie et du Tatarstan, en Russie, et un affluent droit de la Kama, donc un sous-affluent de la Volga.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Ij est longue de 259 km[1] (dont 97 au Tatarstan) et draine un bassin de 8 510 km2[1].

Elle prend sa source près de Malye Ochvortsy, en Oudmourtie, et se jette dans le réservoir de Nijnekamsk, sur la Kama, dans le raïon d'Agryz, au Tatarstan.

L'Ij a principalement un régime nival. Elle est généralement gelée de la mi-novembre à la mi-avril.

Les principaux affluents de l'Ij sont les rivières Agryzka, Tchaj, Kyrykmas, Varzinka et Varzi[2].

Le réservoir d'Ijevsk a été établi en 1760 dans la vallée de l'lj pour les besoins de l'usine sidérurgique de la ville. Il alimente en eau les industries et la ville d'Ijevsk.

L'Ij arrose les villes d'Ijevsk et d'Agryz.

La rivière a donné son nom à des marques de motos et d'automobiles fabriquées à Ijevsk (« Ij », ou « IZh » dans la translittération anglaise plus répandue), ainsi qu'aux entreprises Ijmekh, Ijmach et Ijstal, également implantées à Ijevsk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Grande Encyclopédie soviétique, « Izh (Иж) », slovari.yandex.ru,‎ 1969-1978 (consulté le 23 décembre 2012)
  2. Registre d'état de l'eau, « Ij » (consulté le 23 décembre 2012)