Igorrr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Igorrr
Description de cette image, également commentée ci-après
Igorrr en novembre 2010.
Informations générales
Surnom Igorrr
Nom de naissance Gautier Serre
Naissance (36 ans)
Drapeau de la France France
Genre musical Breakcore, death metal, musique baroque, musique expérimentale, trip hop
Instruments Machines, guitare, batterie, piano, accordéon
Années actives Depuis 2005
Labels Metal Blade Records & Nuclear Blast
Site officiel www.igorrr.com

Igorrr, de son vrai nom Gautier Serre, est un musicien compositeur producteur français mélangeant de nombreux genres musicaux, aussi disparates que le black metal, le death metal, la musique baroque, le breakcore, ou encore le trip hop[1] pour en faire une œuvre unique. Gautier Serre fait également partie du groupe Corpo-Mente et précédemment Whourkr. Depuis 2017, Igorrr se produit sur scène sous forme d'un groupe composé de deux vocalistes, Laure Le Prunenec et Laurent Lunoir, ainsi que du batteur Sylvain Bouvier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2005–2016)[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Gautier Serre écoute Domenico Scarlatti, Cannibal Corpse, Chopin, Meshuggah, Jean-Sébastien Bach, Aphex Twin, Jean-Philippe Rameau, relevant l'originalité et la « folie » de ces artistes.

Multi instrumentiste, il joue du piano, de la guitare, de la batterie, il joue en groupe et commence également l'apprentissage de la production phonographique. Il nomme son nouveau projet d'après le nom de sa gerbille Igor mais ajoute deux R pour intensifier la prononciation.

N'appréciant guère ce que proposent les radios, les majors et la télévision à l'époque, Gautier Serre désire se lancer dans une musique qu'il qualifie lui-même de « forme de liberté musicale totale »[2]. Le musicien déclare dans un entretien de 2011 avoir été en attente d'une musique qui réunissait tout ce qu'il y a de bon dans la musique, déçu de ce qu'il entendait, il se met à créer sa propre musique.

Deux albums-démo sortent, Poisson soluble en auto-production en 2006 et Moisissure en 2008 sorti sur Acroplane Recordings. Son premier véritable album Nostril sort quant à lui sur le label Ad Noiseam en 2010. Deux ans plus tard, c'est avec l'album Hallelujah qu'Igorrr s'impose comme un acteur incontournable de la scène breakcore electro baroque. Il a également le bon goût d'inviter sur ce disque Teloch, guitariste de Mayhem, ainsi que Laure Le Prunenec au chant lyrique, et Laurent Lunoir pour les parties de voix masculines. Il réussit le tour de force de remporter le GoPro Award cette même année en composant un morceau sur la base de notes de piano jouées aléatoirement par sa poule nommée Patrick, immortalisé par un clip vidéo (Chicken Sonata), devenu viral sur Youtube.

Le , date choisie suite aux prédictions pour décembre 2012, il sort Hallelujah. L'album est présenté au Berghain à Berlin[3]. Le disque accueille de nombreuses personnes, le guitariste de Mayhem, Adam Stacey, l'accordéoniste de Secret Chiefs 3 ou Ben Violet pour le violon. Outre cette partie instrumentale, il invite des chanteurs, baroques ou metal, notamment Thibault Majorel, contre-ténor baroque[4].

Savage Sinusoid (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

En , Igorrr signe sur le label Metal Blade Records qui sortira le troisième album studio, Savage Sinusoid. Ce disque, composé sur plus de quatre années et enregistré à Improve tone Studio, voit la participation de nombreux musiciens. L'accueil public et presse est excellent. Metal Injection donne 10/10 dans son article, idem pour ItDjents, 9/10 sur Metal Wani.

Après une tournée de plus de trente-cinq dates à guichets fermés entre octobre et , Igorrr embarque début 2018 pour la première fois pour les États-Unis, le Canada et le Mexique pour sa tournée nord-américaine.

Entre 2017 et 2018, Igorrr a été présent sur la plupart des festivals de renom tels que Dour Festival (pour la troisième fois en quatre ans), le Roadburn Festival, Europavox, Montreux Jazz Festival, Metaldays, Fortarock, Brutal Assault, Download Festival, Motocultor Festival, Hellfest et Copenhell.

Projets parallèles et collaborations[modifier | modifier le code]

Gautier travaille depuis 2012 sur un nouveau projet, Corpo-Mente, avec la chanteuse Laure Le Prunenec. Lorsqu'il évoque dans un entretien cet album en , il le décrit comme étant un « duo trip-hop baroque »[4].

En 2014, il sort le EP Maigre en collaboration avec Ruby My Dear.

En 2017, il compose la musique du film Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc, réalisé par Bruno Dumont et diffusé au festival de Cannes en 2017.

À partir de 2008, il collabore avec des groupes comme Morbid Angel sur l'album Illud Divinum Insanus - The Remixes sorti en 2012 sur le label Season of Mist, mais aussi avec le groupe Vladimir Bozar « n » ze Shéraf Orchestär, avec lequel il partage un titre sur l'album Universal Sprache : Thermostat 7.

Discographie[modifier | modifier le code]

Whourkr[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Démo
  • 2007 : Naät (Suprachaotic Records)
  • 2008 : Concrete (Crucial Blast Records)
  • 2010 : Concrete (Trendkill Recordings)
  • 2012 : 4247 Snare Drums (Ad Noiseam)
  • 2013 : Naät + Concrete (édition vinyle ; Blood Music)

Corpo-Mente[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Corpo-Mente (Blood Music)

Participations[modifier | modifier le code]

  • 2008 : City Weezle - The Leprechaun Démo (auto-produit)
  • 2008 : UHT° - Ghost Forest Remix (No Fridge Records)
  • 2008 : Indian Sonic - Pondichery (Autoproduit)
  • 2009 : Compilation Whiteline Vol.III double A-side 12 vinyl (Aentitainment Records)
  • 2010 : Vladimir Bozar 'n' ze Sheraf Orkestär - Universal Sprache (Le Chant du Monde, Harmonia Mundi)
  • 2011 : Öxxö Xööx - Rëvëürt (Apathia Records)
  • 2012 : Innerty - Tabula Rasa (auto-produit)
  • 2012 : Morbid Angel - Illud Divinum Insanus - The Remixes (Season of Mist)
  • 2012 : Bande-son de Path of Exile - Dominus, Ascendant Theme et The Wardens Quarters (sous le nom de Gautier Serre)
  • 2015 : Öxxö Xööx - Nämïdäë (Blood Music)
  • 2016 : The Algorithm - Brute Force (FiXT Music)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Igorrr », sur Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives, (consulté le 20 novembre 2016).
  2. « Gautier Serre alias Igorrr, ténor du baroquecore - Interview - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 23 décembre 2016)
  3. « Berghain Berlin | Programm: 21 December 2012 », sur berghain.de (consulté le 23 décembre 2016)
  4. a et b « Igorrr : « Tu avoueras que ça envoie le steak » », sur Tartine de contrebasse, (consulté le 21 novembre 2016), sur base de propos recueillis le 28 septembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]