Igor Sergueïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sergueïev.

Igor Sergueïev
Illustration.
Fonctions
Ministre de la Défense

(3 ans, 10 mois et 6 jours)
Président Boris Eltsine
Vladimir Poutine
Premier ministre Viktor Tchernomyrdine
Sergueï Kirienko
Viktor Tchernomyrdine (intérim)
Evgueni Primakov
Sergueï Stepachine
Vladimir Poutine
Mikhaïl Kassianov
Prédécesseur Igor Rodionov
Successeur Sergueï Ivanov
Biographie
Nom de naissance Igor Dmitrievitch Sergueïev
Date de naissance
Lieu de naissance Verkhnye, Union soviétique (auj. en Ukraine)
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès Moscou, Russie
Nature du décès Leucémie
Sépulture Cimetière Troïekourovskoïe
Nationalité russe
Conjoint Tamara Sergueïev
Diplômé de Académie militaire de l'état-major des forces armées de Russie (en)
Profession Militaire

Igor Sergueïev
Allégeance Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Russie Russie
Arme Bandera SRF.png Forces des fusées stratégiques
Grade Maréchal de la Fédération de Russie
Années de service 1955-2001
Commandement Bandera SRF.png Forces des fusées stratégiques
Conflits Guerre froide
Distinctions Voir « Honneurs et distinctions »

Igor Dmitrievitch Sergueïev (en russe : Игорь Дмитриевич Сергеев) (20 avril 1938 — 10 novembre 2006) est un militaire et homme politique russe. Il est Ministre de la Défense de la Fédération de Russie du 22 mai 1997 au 28 mars 2001. Il est le premier et le seul Maréchal de la Fédération de Russie à ce jour.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sergueïev sert brièvement dans la Marine soviétique avant de passer dans l'armée de terre, il effectue la plupart de sa carrière au sein des Forces des fusées stratégiques. Sergueïev devient le commandant-en-chef des Forces des fusées stratégiques en 1992. Son poste consiste alors à sécuriser les armes nucléaires de l'ex-URSS.

Ministre de la Défense[modifier | modifier le code]

Sergueïev est nommé Ministre de la Défense en 1997 par le Président Boris Eltsine. Sergueïev accepte de mener des réformes avec un budget limité et sous contrôle politique civil. Le nombre d'établissements d'éducation militaire, qui n'avait pas changé depuis l'époque soviétique, est réduit de manière importante. Un nombre de divisions armées reçoivent le statut de « disponibilité permanente ». Sergueïev concentre la plupart de ses efforts en direction des Forces des fusées stratégiques. Toutes les forces militaires spatiales sont absorbées par les Forces des fusées stratégiques, et le quartier général des Forces terrestres est supprimé. Les Forces aériennes subissent également des réductions, alors que l'infanterie de marine est la seule branche épargnée en raison de ses performances en Tchétchénie.

En décembre 1999, Sergueïev appelle à l'élargissement de l'OTAN, qu'il considère comme une menace à la sécurité collective européenne et mondiale. Il critique le déploiement et le recours aux forces de l'OTAN sans que cela ne soit sanctionné par les Nations unies ou l'OSCE, dévaluant ainsi les mesures de confiance, les traités sur la sécurité et le contrôle des armes.

Sergueïev est remplacé à son poste de Ministre de la Défense en mars 2001 par Sergueï Ivanov et meurt le 10 november 2006 des suites d'une leucémie.

Critiques[modifier | modifier le code]

Sergueïev est critiqué pour son action inefficace pendant l'invasion du Daguestan en 1999 mais il est également salué pour la capture de la capitale tchétchène Grozny par les forces russes en 2000 pendant la deuxième guerre de Tchétchénie. Cependant, la poursuite des combats dans le sud de la république posera des questions sur son efficacité après l'élection de Vladimir Poutine.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :