Igor Novikov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (octobre 2011).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Novikov.
Igor Novikov
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Autres informations
Distinction
Page d'aide sur l'homonymie Pour le joueur d'échecs, voir Igor Novikov (joueur d'échecs).

Igor Dmitrievitch Novikov (en russe : И́горь Дми́триевич Но́виков), né le à Moscou (Russie), est un physicien théoricien, astrophysicien et cosmologiste russe d'origine soviétique, actuellement en poste à l'institut Niels Bohr de l'Université de Copenhague. Il est spécialiste de la physique de l'univers primordial et de l'étude du fond diffus cosmologique. Il est connu pour son principe de cohérence de Novikov sur les voyages dans le temps. Il affirme que la probabilité d'un événement incohérent (provoquant un paradoxe temporel) est nulle.

Étudiant de Iakov Zeldovitch, il découvrit avec lui et Andreï Dorochkevitch les premiers indices qu'un trou noir n'a pas de cheveux. Il proposa avec Zeldovitch les méthodes astronomiques de recherche des trous noirs dans notre Galaxie qui semble finalement avoir réussi. Il développa avec Kip Thorne la théorie des disques d'accrétion autour des trous noirs. Il prédit avec Dorochkevitch que les forces de marée près d'un trou noir doivent s'atténuer quand celui-ci vieillit ; rechercha si les lois de la physique autorisent les machines à voyager dans le temps [1].

Un des enfants d'Igor Novikov, Dmitri Novikov, travaille également dans le domaine de la cosmologie où il compte plusieurs publications cosignées avec son père.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kip S. Thorne, Alain Bouquet (traducteur) et Jean Kaplan (traducteur) (préf. Stephen Hawking), Trous noirs et distorsions du temps : l'héritage sulfureux d'Einstein [« Black holes and times warps »], Paris, Flammarion, coll. « Champs, Sciences », , 654 p. (ISBN 978-2-081-22496-4, OCLC 470831198, notice BnF no FRBNF41441510)

Liens externes[modifier | modifier le code]