Igor Kirillov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Igor Kirillov
Image illustrative de l’article Igor Kirillov
Igor Kirillov en 2006.

Naissance
Moscou (URSS)
Décès (à 89 ans)
Moscou (Russie)
Nationalité Soviétique puis russe
Profession Animateur de télévision
Animateur de radio
Spécialité Journaliste
Reporter
Autres activités Acteur
Années d'activité 1957-2021
Récompenses Artiste du peuple de l'URSS
Distinctions honorifiques Ordre du Mérite pour la Patrie
Médias actuels
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique puis Drapeau de la Russie Russie
Média Télévision
Fonction principale Présentateur du Journal télévisé Vremia
Historique
Radio YoumorFM
Télévision Pierviy Kanal

Igor Leonidovitch Kirillov (en russe : Игорь Леонидович Кириллов), né le à Moscou et mort le dans la même ville[1], est un journaliste soviétique puis russe, animateur de télévision et présentateur du journal télévisé[2].

Membre de l'Union des journalistes de l'Union soviétique depuis 1974, membre de l'Académie de télévision de Russie depuis 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti de l'École supérieure d'art dramatique Mikhaïl Chtchepkine en 1955, Igor Kirillov complète sa formation à l'Institut national de la cinématographie. En 1955-1957, il est acteur de l'actuel Théâtre de la Taganka. En 1957, commence sa carrière au Centre de radio et télé-diffusion de la Chabolovka[3].

Il a notamment présenté Vremia, le journal télévisé du soir de la télévision d'État soviétique, pendant presque 25 ans, de 1968 à 1991[4],[5]. Il commentait également régulièrement les défilés militaires sur la place Rouge, annonçait les décès de dirigeants soviétiques, présentait les décisions du Politburo - il avait le don de transmettre la propagande du Kremlin à la population. Après la dislocation de l'URSS, Kirillov expliquait que sa formation à la Méthode de Stanislavski l'avait aidé d'avoir le ton convaincant même lorsqu'il avait un doute sur la pertinence et le bien-fondé de ses annonces[6].

Le prix TEFI pour la contribution personnelle au développement de la télévision nationale lui est décerné en 1998.

Il apparaît plusieurs fois au cinéma dans son propre rôle, notamment dans La Jalousie des dieux de Vladimir Menchov (2000).

Décédé le 29 octobre 2021 à Moscou à l'âge de 90 ans, Igor Kirillov est inhumé au cimetière de Novodievitchi.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Скончался Игорь Кириллов — диктор, журналист, народный артист СССР и обладатель самого узнаваемого голоса // Первый канал, 30 октября 2021, 10:00 (Russe)
  2. (en) « TV host Igor Kirillov turns 85 », 14 septembre 2017, sur la Fondation Rousskii Mir.
  3. (en) Christine Elaine Evans, Between Truth and Time: A History of Soviet Central Television, Yale University Press, , 340 p. (ISBN 9780300208481, lire en ligne), p. 32
  4. (en) Philo C. Wasburn, The Social Construction of International News : We're Talking about Them, They're Talking about Us, Greenwood Publishing Group, coll. « Praeger series in political communication », , 184 p. (ISBN 978-0-275-97810-5, lire en ligne), p. 79
  5. Ioulia Afanasenko, « Vremia: l’histoire d’une émission d’information née en URSS et toujours populaire en Russie », sur rbth.com,
  6. (en) Michael Dobbs, Down with Big Brother: The Fall of the Soviet Empire, A&C Black, , 513 p. (ISBN 9781408851029, lire en ligne), p. 85-86

Liens externes[modifier | modifier le code]