Ignazio Visco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ignazio Visco
Ignazio Visco at the Rebuilding Europe’s Competitiveness Meeting, Villa Madama, Rome 30th October 2012.jpg

Ignazio Visco

Fonction
Gouverneur de la banque d'Italie
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Ignazio Visco (né le à Naples) est depuis le le gouverneur de la Banque d'Italie[1].

Il est le successeur de Mario Draghi, depuis le même jour président de la Banque centrale européenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en économie et commerce à l'université « La Sapienza » de Rome en 1971, Ignazio Visco est embauché dès l'année suivante par la Banque d'Italie. Il poursuit sa formation universitaire à l'Université de Pennsylvanie où il obtient un Master of Arts en 1974 et un Ph.D. d'économie en 1981.

Il a occupé des postes importants comme celui de Chief Economist et directeur du Département économique de l'OCDE. Depuis 2007, il était vice-directeur général de la Banque d'Italie.

Le gouvernement Silvio Berlusconi IV le nomme officiellement le 24 octobre 2011 pour remplacer Mario Draghi, nommé à son tour gouverneur de la Banque centrale européenne à compter du 1er novembre 2011[2].

À partir du 1er janvier 2013, conformément au décret-loi 95/12 (converti en loi, avec modifications à partir de la loi 135/2012), il est aussi le président chargé du Conseil d’Administration conjoint de l’Institut pour la surveillance des compagnies d'assurance – IVASS.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste incomplète)

  • Price Expectations in Rising Inflation, North Holland, 1984;
  • Saving and the Accumulation of Wealth (con A. Ando e L. Guiso), Cambridge University Press, 1994;
  • L'economia italiana (avec L. F. Signorini), Il Mulino, 2002;
  • Ageing and Pension System Reform (Rapporto per i Supplenti del Gruppo dei Dieci, président du groupe de travail), 2005;
  • Investire in conoscenza, Il Mulino, 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]