Ignacio Cervantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ignacio Cervantes
Ignacio Cervantes.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
La HavaneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Conservatoire national supérieur de musique et de danse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Ignacio Cervantes Kawanagh (La Havane, Cuba - La Havane, ) est un musicien cubain, pianiste virtuose et compositeur.

Il eut une influence majeure sur la musique cubaine de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant prodige, il étudie auprès du pianiste Juan Miguel Joval et bénéficie plus tard (1859) de l'enseignement du compositeur Nicolás Ruiz Espadero et de celui du compositeur américain Louis Moreau Gottschalk. Ce dernier encourage Cervantes à étudier au conservatoire de Paris, ce qu'il fait de 1866 à 1870. Il y étudie auprès d'Antoine François Marmontel et de Napoléon Alkan et obtient en 1866 un premier prix de composition et en 1870 un premier prix d'harmonie. Il se produit avec Christine Nilsson et Adelina Patti[1].

De retour à Cuba, son engagement et ses amitiés politiques le contraignent à l'exil à plusieurs reprises.

Il compose un opéra (Maledetto, 1895), de la musique de chambre (Scherzo cappricioso, 1885), des zarzuelas, des pièces pour piano (dont le populaire Adiós a Cuba) et les célèbres 41 danzas cubaines.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Helio Orovio, Cuban music from A to Z, Durham, Duke University Press, , p. 49

Liens externes[modifier | modifier le code]