Ignace Éphrème II Rahmani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ignace Éphrème II Rahmani
Image illustrative de l’article Ignace Éphrème II Rahmani
Biographie
Naissance
Mossoul (Irak)
Décès
Le Caire
Consécration épiscopale par
Mgr Ignace George V Chelhot
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ignace Éphrème II Rahmani (1848-1929) fut patriarche de l'Église catholique syriaque du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ephrem Rahmani est né le (ou le selon d'autres sources) à Mossoul. Il a étudié chez les frères dominicains à Mossoul et plus tard à l'Athénée pontifical de Propaganda Fide à Rome. Il a été ordonné prêtre en .

Rahmani fut nommé vicaire de l'évêque de Mossoul avec le titre d'évêque d'Edesse, Mésopotamie et d'évêque consacré le par le Patriarche Ignace George V Shelhot. Le , Rahmani fut nommé évêque de Alep. Après la mort de Ignace Behnam II Benni (), il fut élu Patriarche le et confirmé par le Pape Léon XIII le .

Le début du XXe siècle fut une période d'expansion pour l'Eglise Catholique Syrienne qui reçut de nombreux convertis. En 1910 il transfèra le Siège patriarcal de Mardin à Beyrouth.

Avec la Première Guerre mondiale est arrivé la catastrophe : le Génocide assyrien a apporté la destruction aux chrétiens syriens qui vivaient dans les mêmes régions que les Arméniens, et l'Église catholique syriaque a vu le nombre de ses membres réduit de moitié [1] avec cinq diocèses (sur dix) et quinze missions détruites.

Ephrem Rahmani est décédé au Caire le [2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Ephrem Rahmani fut un érudit de réputation internationale. En 1899, il découvrit et publia la première édition du texte du IVe siècle Testamentum Domini[3]. Il contribua à l'histoire de la liturgie par son ouvrage Les Liturgies Orientales et Occidentales, Beyrouth, 1929.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles A. Frazee, Catholiques et Sultans: L'Eglise et l'Empire ottoman 1453-1923, 1983, Cambridge University Press.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Frazee", pages = 295
  2. « Patriarcal Voir d'Antioche » (consulté le 28 février 2009)
  3. Testamentum Domini

Voir aussi[modifier | modifier le code]