Ievgueni Dragounov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ievgueni Dragounov

Nom de naissance Евге́ний Фёдорович Драгуно́в
Naissance
Ijevsk, Russie
Décès (à 71 ans)
Ijevsk, Russie
Nationalité Russe
Profession
Concepteur d'armes

Ievgueni Fiodorovitch Dragounov (en russe : Евге́ний Фёдорович Драгуно́в), né le à Ijevsk et mort le à Ijevsk, est un concepteur d'armes russe, surtout connu pour le fusil semi-automatique qui porte son nom, le fusil de tireur d’élite Dragounov[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d’armuriers, Dragounov travailla comme machiniste dans une usine avant de commencer son service militaire en 1939. Après 1941, il était un armurier principal, travaillant sur les armes soviétiques et également sur celles prises à l'ennemi pendant la guerre. Après 1945, il retourna à Ijevsk et rejoignit le bureau de conception des armes, travaillant comme ingénieur projet sur des fusils sportifs et civils dans les années 1950. L'un d’eux, le fusil de tir de biathlon, gagna l'or olympique. En 1959, Dragounov présenta sa conception pour un fusil militaire de tireur d’élite, le SVD, qui fut admis en service opérationnel dans l’armée soviétique en 1963, et qui devint plus tard connu comme fusil Dragounov[2].

Dragounov participa également à la compétition qui conduisit à l'adoption de l’AKS-74U avec un design fonctionnant avec un emprunt de gaz appelé MA (malokalibrenii avtomat). Bien que les performances de l’avtomat de Dragounov étaient comparables à celles de Kalachnikov, ce dernier avait l'avantage de partager certaines pièces avec le fusil AK-74 déjà en production. Les parties non-métalliques de la MA étaient en polyamide. Le MA est la dernière conception majeure de Dragounov. Le mécanisme de gâchette utilisé dans le MA était assez semblable à celui utilisé précédemment dans la mitraillette PP-71[3], qui est également attribuée à Dragounov[4].

Dragounov reçut le Prix Lénine et le Prix d'État de la Fédération de Russie, ce dernier à titre posthume[5].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) C. J. Chivers, The Gun, New York, Simon and Schuster,‎ (ISBN 978-0-7432-7173-8), p. 16
  2. Valery N. Shilin, « Dragunov The Man Behind the Rifle », Soldier of Fortune magazine, Boulder, Colorado, vol. 26, no 12,‎
  3. "МА - малокалиберный автомат" КАЛАШНИКОВ. ОРУЖИЕ, БОЕПРИПАСЫ, СНАРЯЖЕНИЕ 2000/1, p. 26-30
  4. Сергей МОНЕТЧИКОВ, ОРУЖИЕ СПЕЦНАЗА: Малогабаритные пистолеты-пулеметы, Bratishka, April 2003
  5. Юрий Пономарёв, СВД постскриптум, Kalashnikov magazine, 2005/3, p. 82

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]