Ichnotaxon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'ichnogenre Thalassinoides, traces de terriers creusés par des crustacés, Jurassique moyen, Makhtesh Qatan, sud d'Israël.
Empreinte rattachée à l'ichnogenre Carmelopodus (en).

Un ichnotaxon est défini par le code international de nomenclature zoologique (C.I.N.Z) comme un « taxon basé sur le travail fossilisé d'un animal ou d'un organisme, y compris les pistes fossilisées, empreintes de pas et terriers (traces fossiles), faites par un animal »[1].

Certaines traces ne sont pas attribuables à un domaine particulier. On les classe parmi les Biota incertae sedis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard G. Bromley, chap. 8 « Ichnotaxonomy and Classification », dans Trace Fossils: Biology, Taxonomy and Applications, Taylor et Francis, , 2e éd. (lire en ligne).
  • (en) Markus Bertling, chap. 5 « What's in a Name? Nomenclature, Systematics, Ichnotaxonomy », dans William Miller, III, Trace Fossils: Concepts, Problems, Prospect, Elsevier, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]