Ichinohe Hyōe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ichinohe Hyōe est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Ichinohe, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Ichinohe Hyōe
一戸 兵衛
Image illustrative de l'article Ichinohe Hyōe

Naissance
Drapeau du Japon Domaine de Tsugaru
Décès (à 76 ans)
Drapeau du Japon Tokyo
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Grade Général d'armée
Années de service 1876-1920
Commandement Drapeau de l'armée impériale japonaise Armée impériale japonaise
Conflits Rébellion de Satsuma
Première guerre sino-japonaise
Guerre russo-japonaise
Distinctions Ordre du Soleil levant (Grand cordon)
Ordre du Trésor sacré (Grand cordon)
Ordre du Milan doré (2e classe)

Ichinohe Hyōe (一戸 兵衛?) ( - ) est un général de l'armée impériale japonaise. Réputé pour sa méticulosité, le taux de mortalité de son commandement est de très loin inférieur à celui de ses camarades officiers, tout en atteignant les mêmes objectifs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un samouraï du domaine de Tsugaru (actuelle préfecture d'Aomori), Ichinohe est enrôlé dans la nouvelle armée impériale japonaise et nommé sous-lieutenant en 1876 dans le 2e régiment d'infanterie. Servant avec bravoure durant la rébellion de Satsuma de février à septembre 1877, Ichinohe est blessé au combat puis promu lieutenant en mai de la même année. En février 1878, il est transféré dans le 1er régiment d'infanterie.

Durant la première guerre sino-japonaise, Ichinohe est félicité pour ses actions à la tête de l'avant-garde de la brigade mixte Ōshima à la bataille de Seonghwan le puis sert (en tant que lieutenant-colonel) comme commandant de bataillon dans la 5e division lors de la bataille de Pyongyang le .

En 1897, Ichinohe est promu colonel et reçoit le commandement du 4e régiment de la garde impériale. L'année suivante, il est promu chef d'État-major de la 6e division.

Ichinohe est promu Général de brigade en mai 1901, et nommé commandant de la 6e brigade. Durant la guerre russo-japonaise, il sert dans l'État-major de la 3e armée, et participe avec le maréchal Ōyama Iwao à la décisive bataille de Mukden. Après la guerre, Ichinohe devient commandant de la prestigieuse 1re division et est promu Général de division en novembre 1907. il est ensuite transféré à la tête de la nouvelle 17e division. En septembre 1911, il est transféré à la 4e division, et en janvier 1912, il retourne à la 1re division.

Ichinohe est nommé au conseil de guerre suprême en février 1915, devenant Général d'armée en août de la même année. En décembre 1915, il est nommé à l'une des trois plus hautes positions de l'armée impériale japonaise, celle d'inspecteur général de l'entraînement militaire, poste qu'il conserve jusqu'à sa retraite du service actif en juin 1920.

Ichinohe devient ensuite directeur de l'école pour aristocrates Gakushuin en mai 1920, puis prêtre shinto (kannushi) au sanctuaire Meiji en août 1924. En février 1926, il accepte le poste honorifique de président de l'association des vétérans. Sa tombe se trouve au cimetière de Tama à Tokyo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]