Iboqayen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iboqayen ( berbère : ⵉⴱⴻⵇⵓⵢⴻⵏ ) est une tribu située dans la zone montagneuse du Rif au nord du Maroc dans la province d'Al-Hoceima. La région est peuplée de plusieurs communautés berbères faisant partie de l'espace culturel et linguistique rifain. Au Sud de la tribu se retrouve les Ait Ouriaghel et l'Ouest la tribu Ait Itteft. La Ville d'Al-Hoceima est son Chef-Lieu.[1]

Etymologie[modifier | modifier le code]

Le terme Bokkoyas est une version arabe de l'appellation Iboqayen, pluriel du mot « abaqouy ». On ne connaît pas exactement la signification de ce mot, les habitants de la tribu semblent, eux-mêmes, ignorer la moindre explication sur ce terme. Nous pourrions déduire que Ibaqouyen seraient les habitants des collines car en Rifain « abaqouy » signifie la crête d’une colline.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

La tribu Iboqayen était également une des premières tribus Rifaines à rejoindre Abdelkrim el-Khattabi pendant la Guerre du Rif, opposant les Rifains aux armées Espagnols et Françaises. Ils étaient réputés durant la Guerre du Rif pour maîtriser les nouvelles technologies, l’aviation, les gros canons.[1]

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Historiquement, la tribu Iboqayen est découpé en trois clans appelés tharfiqt en rifain.

- Taghidhith

- Azghar

- Izmmuren[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) David M. Hart, The Aith Waryaghar of the Moroccan Rif: An Ethnography and History, U. of Arizona P., (ISBN 978-0-8357-5290-9, lire en ligne)