Ibn al-Jazari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ibn al-Jazari
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
محمد بن محمد بن محمد بن علي بن يوسف
Nom de naissance
Muhammad Ibn Muhammad Ibn Muhammad Ibn `Alî Ibn Yûsuf
Pseudonyme
Ibn al-Jazari
Autres noms
Shams Ad-Dîn Abû Al-Khayr
Activité
Lectures du Coran, Muhaddith
Autres informations
Domaine
Lectures du Coran,Hadith, Fiqh, Grammaire arabe, Histoire
Religion

Muhammad Ibn Muhammad Ibn Muhammad Ibn `Alî Ibn Yûsuf al-Jazarî (arabe: أبو الخير شمس الدين محمد بن محمد بن محمد بن علي بن يوسف الجزري), surnommé Shams Ad-Dîn Abû Al-Khayr, communément appelé l'imam Ibn al-Jazarî. Il naquit à Damas en 1350 (751 de l’Hégire) et mourut en 1429 (833 de l’Hégire) à Chiraz. En plus d'être un jurisconsute shafi'ite, un hâfiz (mémorisateur du Coran) et un muhaddith (savant spécialiste du hadith) reconnu, il est le plus célèbre spécialiste des qirâ'ât du Coran (de l'arabe : قراءات القرآن). Dans les milieux savants et académiques, il est connu sous le nom d’Ibn Al-Jazarî en rapport avec la ville de Jazīrat Ibn ʿUmar (arabe : جزيرة ابن عمر), une localité près de Mossoul dont son père serait originaire[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ibn al-Jazari est né en 1350 (751 de l’Hégire) à Damas sous le règne des Mamlouks. Dans sa ville natale, Damas, Ibn al-Jazari a reçu une éducation traditionnelle dans les domaines du Hadîth et des qirâ'ât du Coran (lectures du Coran), est devenu à treize ans un Hâfiz. Il a accompli le Hajj en 1373 avec son père. Puis a poursuivi ses études du Coran, du Hadith et du Fiqh au Caire, Alexanderie et Damas. À partir de 1373, il a été donné une autorisation (Ijaza) comme Mufti par Ibn Kathīr, et en 1391 il a été nommé Qadi shafi'ite par le sultan Az-Zâhir Sayf ad-Dîn Barquq. Pendant ce temps, Ibn al-Jazari avait commencé à donner des leçons des qirâ'ât. Après que ses biens aient été confisqués sur ordre du sultan Barquq dans des circonstances incompréhensibles, Ibn al-Jazari s'exila à Bursa où il continua à y vivre. Après la victoire de Tamerlan dans la bataille d'Ankara, ce dernier l'envoya à Samarcande pour dispenser son savoir. Après la mort de Tamerlan, Ibn al-Jazari a pu quitter la Transoxiane et voyager à nouveau dans le Khorasan. Il a été nommé Qadi à Chiraz. Après de nouveaux séjours à Basra, La Mecque et Médine, il retourne à Chiraz, où il mourut en 1429.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ibn al-Djazari était un auteur prolifique avec près de quatre-vingt-dix ouvrages dans diverses disciplines[2], notamment dans la science des lectionnaires (qirâ'ât du Coran), la langue arabe, la science du hadîth, l’histoire et le fiqh.

Lectionnaires coraniques[modifier | modifier le code]

  • النشر في القراءات العشر / An-Nashr fil-Qirâ’ât Al-`Ashr : œuvre magistrale en deux volumes, ce livre constitue la référence absolue dans le domaine des qirâ'ât (lectures du Coran) depuis le XVe siècle.
  • طيبة النشر في القراءات العشر / Tayyibat An-Nashr fil-Qirâ’ât Al-`Ashr : un abrégé composé en vers d’An-Nashr fil-Qirâ’ât Al-`Ashr.
  • تقريب النشر في القراءات العشر / Taqrîb An-Nashr fil-Qirâ’ât Al-`Ashr : complément versifié d’An-Nashr en réponse à des questions posées à l’Imâm Ibn al-Jazri.
  • نهاية الدرايات في أسماء رجال القراءات / Nihâyat Ad-Dirâyât fî Asmâ’ Rijâl Al-Qirâ’ât : vaste répertoire des noms propres (biographies) dédié aux maîtres-récitateurs du Coran. Ce livre est aussi connu sous le titre de طبقات القراء الكبير / Tabaqât Al-Qurrâ’ Al-Kabîr
  • غاية النهاية في طبقات القراء / Ghâyat An-Nihâyah fî Tabaqât Al-Qurrâ’ : abrégé de Nihâyat Ad-Dirâyât. Ce livre comprend plus de 3 955 biographies.
  • التمهيد في علم التجويد / At-Tamhîd fî `Ilm At-Tajwîd : introduction à la science du tajwîd.
  • منجد المقرئين ومرشد الطالبين / Munjid Al-Muqri’în wa-murshid at-tâlibîn : ouvrage qui discute en détail la concordance des dix lectionnaires.
  • تحبير التيسير في القراءات العشر / Tahbîr At-Taysîr fil-Qirâ’ât Al-`Ashr
  • الدرَّة المضيَّة في القراءات الثلاث المتمِّمة للعشر المرضيَّة / Ad-Durrah Al-Mudiyyah
  • إتحاف المهَرة في تتمَّة العشرة / Ithâf Al-Maharah fî Tatimmat Al-`Asharah
  • إعانة المهرة في الزيادة على العشرة / I`ânat Al-Maharah fiz-Ziyâdah `Alâ Al-`Asharah
  • جامع الأسانيد في القراءات / Ǧāmiʿ al-asānīd fī l-qirāʾāt
  • تقريب النشر في القراءات العشر / Taqrīb an-našr fī l-qirāʾāt al-ʿašr

Science du Hadîth[modifier | modifier le code]

  • Silâh Al-Mu’min
  • Al-Hidâyah fî `Ilm Ar-Riwâyah
  • Al-Qasd Al-Ahmad fî Rijâl Musnad Ahmad
  • Al-Musnad Al-Ahmad fîmâ yata`allaq bi-Musnad Ahmad
  • Al-Mas`ad Al-Ahmad fî Khatm Musnad Ahmad
  • Al-Awlawiyyah fî Ahâdîth Al-Awwaliyah
  • `Iqd Al-La’âlî fil-Ahâdîth Al-Musalsalah Al-`Awâlî
  • At-Tawdîh fî Sharh Al-Masâbîh
  • Muqaddimat `Ulûm Al-Hadîth

Invocations et dhikr[modifier | modifier le code]

  • Al-Hisn Al-Hasîn
  • Miftâh Al-Hisn Al-Hasîn

Histoire et Sîrah[modifier | modifier le code]

  • Mulakhkhas Târîkh Al-Islâm
  • Dhât Ash-Shifâ’ fî Sîrat An-Nabiyy wal-Khulfâ’
  • Asnâ Al-Matâlib fî Manâqib `Alî Ibn Abî Tâlib
  • At-Ta`rîf bil-Mawlid Ash-Sharîf
  • `Urf At-Ta`rîf bil-Mawlid Ash-Sharîf
  • Ar-Risâlah Al-Bayâniyyah fî Haqq Abaway An-Nabî

Langue arabe[modifier | modifier le code]

  • Al-Jawharah fî AN-Nahw (livre de grammaire arabe littéraire)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’Imâm Ibn Al-Jazrî », sur islamophile.org, (consulté le 4 janvier 2017)
  2. (ar) « L'Imam Ibn al-Jazari : sa biographie, ses maîtres, ses disciples et son œuvre », (consulté le 4 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]