Ibn Muʿādh al-Jayyānī

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn Muʿādh al-Jayyānī (en arabe ابن معاذ الجياني, né vers 989, mort après 1079 à Jaén) est un mathématicien, ouléma et cadi du califat de Cordoue. Il est à l'origine de travaux important sur les éléments d'Euclide et d'un des plus anciens traités de trigonométrie sphérique de l'ouest médiéval, comme discipline indépendante de l'astronomie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres conservées en arabe[modifier | modifier le code]

  • Risala fi Matrah al-su‘a‘at, manuscrit de 1265 conservé à la Biblioteca Medicea Laurenziana.
  • Kitab Mayhulat qisi al-kura (Livre des inconnues des arcs de la sphère). On en a conservé deux manuscrits, l'un d'eux à la Bibliothèque du monastère royal de San Lorenzo d'El Escorial, l'autre à la Biblioteca Medicea Laurenziana de Florencia.
  • Maqala fi Sarh al-nisba, un seul manuscrit conservé à la Bibliothèque nationale d'Argel.

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Liber de Crepusculis matutino et vespertino, traduit de l'arabe au latin par Gerardo de Cremona.
  • Liber tabularon Iahem cum regulis suius connu aussi sous le titre de Tables de Jaén, traduit par Gerardo de Cremona.
  • Sur l'éclipse de soleil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Emilia Calvo, « Ibn Muʿādh: Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn Muʿādh al-Jayyānī », The Biographical Encyclopedia of Astronomers,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]