Ibn Muʿādh al-Jayyānī

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ibn Muʿādh al-Jayyānī
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
JaénVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
JaénVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion

Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn Muʿādh al-Jayyānī (en arabe ابن معاذ الجياني, né vers 989, mort après 1079 à Jaén) est un mathématicien, ouléma et cadi arabe[1],[2],[3] du califat de Cordoue. Il est à l'origine de travaux important sur les éléments d'Euclide et d'un des plus anciens traités de trigonométrie sphérique de l'ouest médiéval, comme discipline indépendante de l'astronomie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres conservées en arabe[modifier | modifier le code]

  • Risala fi Matrah al-su‘a‘at, manuscrit de 1265 conservé à la Biblioteca Medicea Laurenziana.
  • Kitab Mayhulat qisi al-kura (Livre des inconnues des arcs de la sphère). On en a conservé deux manuscrits, l'un d'eux à la Bibliothèque du monastère royal de San Lorenzo d'El Escorial, l'autre à la Biblioteca Medicea Laurenziana de Florencia.
  • Maqala fi Sarh al-nisba, un seul manuscrit conservé à la Bibliothèque nationale d'Argel.

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Liber de Crepusculis matutino et vespertino, traduit de l'arabe au latin par Gerardo de Cremona.
  • Liber tabularon Iahem cum regulis suius connu aussi sous le titre de Tables de Jaén, traduit par Gerardo de Cremona.
  • Sur l'éclipse de soleil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Emilia Calvo, « Ibn Muʿādh: Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn Muʿādh al-Jayyānī », The Biographical Encyclopedia of Astronomers,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]