Ibn Abd Rabbih

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ibn Abd Rabbih est un poète andalou né à Cordoue (860-939/940), auteur d’une anthologie des poèmes purement orientaux, Iqd `al-Farid (Le collier unique).

Auteur d'une anthologie où il recense plus de vingt-cinq livres, écrivait que trois créatures seulement pouvaient, par leur présence troubler la prières : un âne, un chien et un Mawla un Mawla est un noir, esclave converti et affranchi[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Heers - les négriers en terres d'islam - VII e - XVI siècle - tempus (2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]